La criminalité organisée dispose de capacités d’action de type militaire entrant désormais en confrontation avec les forces armées déployées en opération extérieure. De nouveaux modes d’action doivent ainsi être développés pour garantir à nos unités de conserver leur liberté d’action face à ces entités criminelles.