jeudi, 20 décembre 2012

Attaque du consulat US à Benghazi (Libye) : De grosses failles de sécurité mettant en cause le département d'Etat selon un rapport

La commission d’enquête indépendante sur l’attentat du 11 septembre contre le consulat américain à Benghazi a conclu hier que le département d’État américain possède d’importantes responsabilités quant à l’inadaptation et au dysfonctionnement du dispositif de sécurité du consulat américain de Benghazi.

"Des failles structurelles et des faiblesses de leadership et de gestion parmi les responsables de deux bureaux du département d'État [...] ont eu pour conséquence un dispositif de sécurité pour une mission spéciale qui était inadapté à Benghazi et extrêmement inadapté pour faire face à l'attaque qui s'est produite", précise le rapport de la commission d’enquête. Cette dernière affirme notamment qu’il a été "inapproprié" de confier la sécurité du consulat à la Brigade des martyrs du 17-Février, une milice libyenne "armée mais faiblement qualifiée" et à de vigiles non armés employés par un sous-traitant du département d'État, Blue Mountain.