De Dakhla à Laâyoune, le Sahara marocain se tourne vers les investisseurs privés. Les éléments naturels, domptés à coup de subsides publics, constituent aujourd’hui sa chance. Tout comme sa situation géographique, contiguë des grands marchés africains.
Reportage de Mériadec Raffray pour « Perspectives Entrepreneurs »