Environs 40 000 personnes étaient rassemblées dimanche 8 novembre dans la ville de Laâyoune, ville la plus importante du Sahara marocain, devant le siège de la mission des Nations unies afin de demander le départ « Minurso ».

Brandissant des drapeaux nationaux rouges frappés de l’étoile verte à cinq branches, les manifestants ont proclamé leur attachement au royaume du Maroc et à la personne du roi Mohammed VI. Cette grande manifestation populaire intervient l’année du quarantième anniversaire de la Marche verte qui avait symboliquement affirmée la marocanité historique des provinces du Sahara.

Depuis de nombreuses années de gros efforts d’investissements (pèche, ressources naturelles, énergies, artisanat local, tourisme…) sont déployés par l’Etat marocain dans cette région afin d’apporter aux populations prospérité et sécurité.