Dans le dernier numéro de  la revue Dabiq, le journal officiel de l’État islamique, l’organisation présente ses quatre priorités d’action pour l’avenir. Tout d’abord, il est important de souligner que l’organisation se réfère à l’article de l’ancien officier de CIA, Michael Scheuer : intitulé : « L’État islamique gagne, l’Amérique doit utiliser une seule option ».

Voici les quatre points principaux du plan d’action de l’Etat Islamique :

– Développer son influence économique et politique dans certains endroits stratégiques du monde : détroit de Gibraltar ; Canal de Suez et Golfe d’Aden, ce dernier étant un endroit stratégique pour relier les activités des groupes armés du Yémen et de la Somalie.  

– L’Infiltration des Balkans afin d’avoir un accès plus large aux pays de l’Union européenne, ce qui implique la reprise des contacts avec des anciens militants impliqués dans la guerre des Balkans des années 1990.

– Renforcement de l’activité en Libye. Ce pays est considéré comme une base opérationnelle pour d’autres Etats de la région, en particulier la Tunisie, l’Algérie et les pays ouest-africains.

– Renforcement de son influence en Afghanistan et au Pakistan dominé par les talibans et Al-Qaïda, qui rivalisent avec l’État islamique. L’organisation veut profiter de l’occasion pour infiltrer la région dans le contexte de l’élimination du mollah Omar, l’ex dirigeant des talibans.
 
Les objectifs de l’État islamique montrent que l’organisation souhaite continuer une guerre asymétrique sur différents champs du bataille dans le monde. L’organisation cible les points géopoliques importants avec des lieux stratégiques tels que les ports et les détroits. Ce plan d’action prend également en compte l’économie, l’armée, sans oublier l’idéologie…

Source : IVERIS