PARTIE 1 : Documentaire historique

Les conquêtes arabo-musulmanes, avec Philippe Sénac, historien, professeur à l’Université Paris-Sorbonne et qui a notamment écrit Le Monde musulman, des origines au XIème siècle en 2002 et Histoire du Maghreb du VIIème au XIème siècle (Armand Colin).

Au moment où la religion musulmane est au cœur de l’actualité, il est bon de rappeler que, longtemps, les Arabes ont été à la tête d’une puissance mondiale dominant une large part de la Méditerranée, du Proche et du Moyen-Orient. A la mort du Prophète Mahomet au VIIe siècle, le monde arabo-musulman, s’appuyant sur une religion considérée comme l’expression de la révélation ultime, part en conquête. Il génère ainsi un système politique original, une activité économique considérable et des réalisations culturelles et artistiques majeures, sous-tendues par l’expansion de la religion musulmane et de la langue arabe. Ce que nous, Occidentaux, percevons comme un Moyen-âge sombre et obscurantiste correspond, pour le monde musulman, à un âge d’or, dont le souvenir reste très présent et que certains cherchent à restaurer…

PARTIE 2 : Plateau d’experts

L’expansion de l’islam à l’époque moderne

Comment se prolonge ce mouvement expansionniste de l’Islam à l’heure actuelle ? A l’horizon 2050, le nombre de musulmans dépasserait celui des chrétiens, jusqu’alors majoritaires. On assiste par ailleurs à une volonté d’expansion territoriale de la part de jihadistes prônant, malgré une lecture rigoriste et extrémiste de l’Islam, le retour à l’âge d’or mythifié du califat islamique. Faisons le point avec Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, professeur des universités à l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence et qui a écrit le Mythe de l’islamisation, essai sur une obsession collective paru au Seuil en 2012, Myriam Benraad, politologue, spécialiste de l’Irak et du monde arabe, chercheuse associée au CERI-Sciences Po et à l’Institut d’études et de recherches sur le monde arabe et musulman–CNRS, et Bernard Rougier, directeur du CEDEJ, spécialiste du Moyen-Orient arabe, maître de conférences en sciences politique et enseignant à Sciences Po Paris.