Charles Saint-Prot, directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques a été interviewé hier par Jean-Jacques Bourdin (« Bourdin direct ») sur RMC, sur le récent discours du roi du Maroc contre le fanatisme.

Le poids de Mohammed VI énorme, car en sa qualité de Commandeur des Croyants il est le seul maître du champ religieux au Maroc et plus largement pour ce qui concerne l’Islam malikite au Maghreb et en Afrique noire. D’ailleurs, le rôle du Roi du Maroc en Afrique contre l’extrémisme est très important. Le Roi a une légitimité pour parler et cela laisse peu de place pour les pêcheurs en eau trouble et aux extrémistes. C’est une constante de la monarchie marocaine.

Le discours du Roi s’inscrit dans la continuité de l’Islam modéré, de l’entente entre les religions puisqu’il y a une partie du discours consacrée à l’entente entre les religions contre le fanatisme C’est aussi un appel aux Marocains vivant à l’étranger. Le Roi dénonce d’abord l’ignorance et la manipulation car ceux qui se réfugient dans l’extrémisme n’ont aucune connaissance du vrai Islam qu’ils trahissent.

A lire sur le Maroc :