Le Parlement ukrainien a adopté lundi en première lecture un projet de réforme constitutionnelle, qui octroie davantage d’autonomie aux territoires de l’Est rebelle russophone. Au total, 265 députés, contre un minimum requis de 226, ont voté en faveur de cette décision lors d’une séance houleuse, accompagnée par ailleurs de protestations de la droite devant le Parlement, à Kiev.

Plusieurs centaines de militants ultra nationalistes du parti Svoboda et du mouvement Pravy Sektor protestaient contre cette réforme devant le Parlement.

Des heurts ont éclaté entre police et protestataires à la suite du vote. Plusieurs dizaines de personnes ont participé à ces accrochages, qui ont commencé après l’adoption par le Parlement de cette réforme en première lecture. L’explosion d’une grenade devant le Parlement aurait blessé 90 personnes parmi les forces de l’ordre. Un officier de la nouvelle garde nationale a succombé à ses blessures.