L’armée marocaine a déclaré la guerre aux avions et aux bateaux suspects, en déployant ses missiles de défense anti-aérienne au niveau de certains points d’entrée terrestres et maritimes, ainsi qu’aux postes-frontières avec l’Algérie.

La mesure a été adoptée suite à des alertes données par le service de renseignement militaire italien sur d’éventuelles menaces aériennes qui proviendraient du territoire libyen, rapporte le quotidien Assabah.

Une opération semblable aux attentats terroristes du 11 septembre 2001 sur New York, aux Etats-Unis, vise les capitales des pays voisins de la Libye, mais aussi les Etats du sud de l’Europe.

L’organisation terroriste « Daech » formerait des pilotes kamikazes en Libye, pour mener des attaques aériennes avec des avions civils sur des pays d’Afrique du nord, dont le Maroc et l’Algérie.

Les menaces potentielles proviendraient des frontières Est maroco-algériennes, où évoluent des cellules terroristes. L’armée marocaine a installé des missiles sol-air et de l’artillerie lourde dans ces zones pour parer à toute attaque terroriste.

Source : BLADI.NET