Le 23 septembre l’armée de Terre a présenté au camp de Sissonne (Aisne) un échantillon de ses capacités dans le cadre de son nouveau modèle « AU CONTACT » dans une perspective interarmées et interministériel.

Au sein du Centre d’entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB) de nombreux invités étaient présents, industriels, élus, journalistes, auditeurs IHEDN… Ils ont pu découvrir (ou re-découvrir) les différents équipements et être sensibiliser au savoir-faire de l’armée de Terre tant sur le territoire national (opération Sentinelle, assistance aux populations lors de catastrophes naturelles…) que sur les théâtres extérieurs (action aéroterrestre après acquisition de renseignements…).

Cette démonstration intervient alors que l’armée de Terre entame une mue organisationnelle qui se construit autour de 8 piliers : force Scorpion, forces spéciales, commandements spécialisés, maintenance, ressources humaines, aérocombat avec la création d’une brigade, formation-entraînement interarmes, territoire national. Elle s’articulera en 2 divisions et 6 brigades interarmes.

Lors de son allocution le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général d’armée Jean-Pierre BOSSER a rappelé l’importance de la proximité entre industriels et opérationnels avec l’arrivée de nouveaux systèmes d’armes collaboratifs développés pour le programme « Scorpion » comme les futurs véhicules blindés « Jaguar » et « Griffon ».

Pour construire ce nouveau modèle, l’armée de Terre a besoin de recruter 11 000 personnels d’ici fin 2016.

Reportage photos à suivre

CENZUB hélico 2015