Les principales compagnies industrielles aérospatiales européennes Airbus Defence and Space, Dassault Aviation et Finmeccanica se félicitent de l’annonce du lancement de l’étude de définition d’un système de drone européen par l’Allemagne, la France et l’Italie.

Selon les termes de cette Déclaration d’Intention (Dol – Declaration of Intent) cosignée aujourd’hui par les trois nations, les trois industriels vont mener au cours des deux prochaines années l’étude de définition d’un drone MALE (Moyenne Altitude / Longue Endurance), prélude au lancement du développement et à l’acquisition des matériels.

“Cette étape majeure franchie par les industriels et les gouvernements souligne l’importance stratégique pour la sécurité européenne de la souveraineté dans le développement de nouveaux systèmes, en particulier dans le domaine de la reconnaissance militaire et des drones » a déclaré Bernhard Gerwert, Président Exécutif d’Airbus Defence and Space.

« Nous accueillons avec plaisir cette annonce importante, qui confirme la légitimité et tout l’intérêt de notre initiative industrielle commune entamée en 2013. Les nations européennes se doivent de développer une solution souveraine et de dernière génération de drone MALE, pour des missions à la fois militaires et de sécurité, telles que requises par nos forces armées » a déclaré Eric Trappier, Président-directeur général de Dassault Aviation.

“La nouvelle génération de drone MALE représente une remarquable étape d’évolution dans le cadre des projets de la défense et de la sécurité européenne. Cette initiative est une opportunité unique de poursuivre dans la voie de l’union du savoir-faire technologique regroupant les industriels de pointe réunis autour d’un objectif commun » a déclaré Mauro Moretti, Président Exécutif de Finmeccanica.

Cette Déclaration d’Intention fait suite à la proposition des trois compagnies aéronautiques datant de Mai 2014, et concernant l’étude d’un drone MALE de nouvelle génération qui prévoit une Phase de Définition de 24 mois, immédiatement suivie d’une Phase de Développement. Cette solution pourrait permettre une livraison des premières propositions au début des années 2020.

A la lumière de la dépendance croissante des états européens pour des équipements et des technologies de défense de provenance non-européenne, les compagnies aéronautiques militaires les plus importantes d’Europe ont lancé en Juin 2013 un appel commun afin de préserver les capacités spécifiques permettant d’assurer la souveraineté de notre continent dans l’élaboration de futurs aéronefs militaires.

A propos de la Phase de Définition du MALE 2020

Une phase de définition vise à adapter au mieux les nouveaux développements aux besoins des clients. Cette première partie de la réalisation d’un système permet notamment de réduire au maximum les risques, tant financiers qu’en termes de développement, grâce à un processus d’échanges et de compromis avec les clients, avant le lancement du développement à échelle réelle. Cette première phase traitera toutes les questions relatives à la compétitivité, à la souveraineté, aux capacités d’évolutions du système et la compatibilité avec les besoins communs en matière de certification. La phase de définition implique donc les pays clients, leurs forces armées, les agences étatiques concernées et les industriels.

A propos du “MALE 2020”

Le projet MALE 2020 vise à développer un système de drone européen destiné aux missions de type Moyenne Altitude / Longue Endurance (MALE). Tout en répondant au plus près aux besoins opérationnels des Forces armées européennes, ce système tiendra compte des contraintes budgétaires par une mise en commun des financements de R&D. L’aspect souverain du développement de cette solution européenne sera renforcé par une définition incluant dès le début tous les aspects propres à la certification de ce drone. Le MALE 2020 permettra le développement de technologies avancées et contribuera à maintenir des compétences clefs et des emplois en Europe.

————–

Europe’s leading aerospace companies Airbus Defence and Space, Dassault Aviation and Finmeccanica have welcomed the agreement of France, Germany and Italy to conduct a definition study of a European developed unmanned aerial system

Under the terms of a Declaration of Intent (DoI) signed by the nations today, the companies will conduct a two-year definition study of a Medium Altitude/Long Endurance (MALE) drone. A decision will then be taken on whether to start development and procurement of the system.

Bernhard Gerwert, CEO Airbus Defence and Space said “This important step by industry and government clearly recognizes that sovereignty in development of new systems, and specifically in military reconnaissance and unmanned aviation is of strategic importance for European security.”

Eric Trappier, CEO Dassault Aviation said: “We welcome this important announcement, which confirms the legitimacy and interest of our joint industrial initiative started in 2013. European countries must develop a sovereign, Next-Generation MALE UAS solution, for both military and security missions, which is required by our Armed Forces”.

Mauro Moretti,Finmeccanica CEO, said: « The next generation MALE UAS represents a step change for the European Defence and Security agenda. This initiative is a unique opportunity to pursue a joint technological path built on proven industrial leaderships all contributing to a single objective ».

Today´s declaration follows the three companies’ submission in May 2014 of a next-generation MALE UAS study proposal envisaging a 24-month “Definition Phase”, immediately followed by a full “Development Phase”. This will allow the delivery of the first solutions in the early 2020s.

In light of an increasing dependency of European states on non-European defence equipment and technology, Europe’s largest military aerospace companies launched in June 2013 a joint call for the sustainment of key capabilities to ensure the continent’s sovereignty in the construction of future military aircraft.