8 mars 1262 : bataille de Hausbergen (Strasbourg).

Les bourgeois de Strasbourg ayant goûté à l’indépendance de leur ville durant les quelques années de vacance du pouvoir impérial (1250-1273), ils ont beaucoup de mal à accepter leur nouvel évêque et comte, le jeune et bouillant Walter de Hohen-Geroldseck (29 ans). Le différend se transforme en une petite guerre : les bourgeois attaquent les convois épiscopaux. L’évêque excommunie ses ouailles et réplique avec ses alliés. Un nouvel incident déclenche la bataille que l’on appelle aussi aujourd’hui, le « Crécy alsacien » : les chevaliers de l’évêque chargent la milice piétonne strasbourgeoise sans attendre leur propre infanterie. Ils laissent 70 nobles sur le champ de bataille.


8 mars 1815 : Napoléon à Grenoble.

Des soldats gardant les approches de la ville refusent de laisser passer l’avant-garde de Napoléon qui échappé de l’ile d’Elbe (26 février), remonte vers Paris. Il marche droit au détachement, suivi de sa garde, arme baissée : « Eh ! quoi mes amis, vous ne me reconnaissez pas ? Je suis votre empereur ; s’il est parmi vous un soldat qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut ; me voilà ».


8 mars 1862 : bataille navale d’Hampton Roads (côte Est des Etats-Unis).

Durant la guerre civile américaine, Nordistes et Sudistes s’affrontent et testent leur nouveau cuirassé en présence d’observateurs français et britanniques, intéressés par les conclusions tactiques et techniques du combat. Les cuirassés (CSS Virginia et USS Monitor) font la preuve que la marine en bois et à voile a vécu. Le RETEX est si flagrant qu’il est immédiatement intégré par toutes les marines du monde pouvant se payer un cuirassé à vapeur et blindé.


8 mars 1910 : Elisa Deroche dite baronne Raymonde Delaroche est la première femme au monde à décrocher le brevet de pilote. (Née en 1882 – décède dans un accident d’avion en 1919).

Elisa DEROCHE


8 mars 1916 : contre-attaque de Cumières (Verdun).

Le général Pétain ayant ordonné de tenir coute que coute la ligne Malancourt-Béthincourt, le 92e RI monte à l’assaut du bois de Cumières qui en constitue le principal point d’appui. Le colonel Macker en tête, le régiment monte à l’assaut et franchit les 400 mètres le séparant de l’ennemi. Une fois les positions allemandes saisies, le régiment est immédiatement relevé.  Pendant ce temps les Allemands s’emparent de l’ouvrage d’Hardaumont sur la rive droite.


8 mars 1944 : début de la bataille d’Imphal (Inde).

La XVème armée japonaise qui tente d’envahir l’Inde depuis fin février, attaque la ville d’Imphal, couloir stratégique entre les deux régions. Surprises dans un premiers temps par l’incursion, les forces britanniques (du Commonwealth) s’accrochent à ce point d’appui et repoussent les nippons. L’ouverture de ce nouveau front est une erreur qui permet aux britanniques de reprendre l’initiative dans la zone. Les commandos Chindits continuent d’ailleurs à agir sur les arrières japonais en Birmanie, obligeant l’envahisseur à combattre tous azimuts.


8 mars 1944: arrestation de Marc Bloch à Lyon.

Historien et patriote français fusillé le 16 juin après avoir été torturé par la Gestapo. Outre des ouvrages remarqués sur l’histoire médiévale, et la fondation de l’Ecole des Annales, il a écrit l’étrange défaite (publié en 1946 à titre posthume), livre dans lequel il s’interroge sur les raisons de la débâcle de mai – juin 1940. Il débutela Première Guerre Mondiale avec le grade de sergent et la termine avec celui de capitaine. Cité quatre fois, il reçoit la légion d’honneur. La Seconde Guerre Mondiale éclate alors qu’il a 53 ans. Le conflit qui débute par la « drôle de guerre » ne le trouve cependant pas ramolli, ni par les honneurs, ni par la maladie. Il demande à combattre et est cité à nouveau. Démobilisé, il est obligé de se cacher, lorsque la zone libre est envahie (parce que d’ascendance juive) et entre en résistance fin 1942.


8 mars 1946 : homologation du premier hélicoptère (Etats-Unis).

Le Bell 47 reçoit son certificat de navigabilité civil après avoir effectué son premier vol militaire le 8 décembre 1945. Plus de 5000 exemplaires vont être construits.

Bell_47-OH-13


8 mars 1990 : l’Allemagne reconnait sa frontière orientale.

Le Bundestag vote l’intangibilité de sa frontière avec la Pologne. La frontière s’appuie sur la ligne Oder-Neisse (deux cours d’eaux) fixée par la Conférence de Potsdam en 1945.


8 mars 2005 : élimination d’Aslan Mashkadov (Tchétchénie -Tolstoï Yurt).

Ancien colonel artilleur de l’armée rouge, Mashkadov rejoint le camp des indépendantistes tchétchènes et défend Grozny contre les Russes durant la première guerre de Tchétchénie (déc. 94 – Aout 96). Auréolé par l’accord de paix qu’il signe avec le général Lebed, il est élu président de la Tchétchénie (janv. 97) mais se fait déborder par la mouvance islamiste tchétchène. Le Kremlin décide d’enrayer le développement islamiste et au passage de prendre une revanche sur Mashkhadov : deuxième guerre de Tchétchénie (oct. 99 – avril 09). Le FSB en charge des opérations à partir de 2003, recherche Mashkhadov intensément. Les circonstances de sa mort sont encore troubles, plusieurs hypothèses étant généralement avancées : assassiné par un de ses gardes du corps, tué par grenade lors de l’assaut du FSB ou encore exécuté après interrogatoire.