31 mai 1223 : bataille de la rivière Kalka (entre Donetsk actuel et Mariupol).

Premier engagement militaire entre les armées mongoles et les Ruthènes. Les Slaves tombent dans un piège que leur a tendu Subodei, un des lieutenants de Gengis Khan, au niveau de la rivière Kalka. Unis pour l’affrontement, les princes russes s’emballent en apercevant l’avant-garde mongole et se jettent à sa poursuite durant huit jours sans se rendre compte qu’elle les mène sur le champ de bataille choisi par Subodei. Les cavaliers mongols attendent cachés des deux côtés de la Kalka et profitent du franchissement des Russes pour les écraser.


31 mai 1805 : attaque du rocher du Diamant (Martinique).

Les Britanniques occupent l’îlot au large de la Martinique depuis janvier 1804 dans le cadre de la guerre que se livrent les Français et les Anglais pour le contrôle des Antilles. Le rocher du diamant est un promontoire permettant de surveiller le canal entre la Martinique et l’île de Sainte Lucie (plus au Sud). Défendu par une petite garnison (une centaine d’hommes) et des canons hissés à son sommet, le rocher remplit la fonction d’un « vaisseau immobile » de sa majesté d’où le nom donné par l’amirauté britannique, HMS Diamond Rock. Le futur contre-amiral français Cosmao en attaquant la garnison retranchée sur l’îlot, perce d’un coup de boulet de canon les citernes d’eau, obligeant celle-ci à se rendre une semaine plus tard.


31 mai 1915 : premier raid de Zeppelin (Londres).

On en compte une vingtaine durant l’année 1915. Ce même jour, René Fonck, le futur as de la chasse française (75 victoires homologuées, 142 probables) obtient son brevet de pilote.


31 mai 1916 : bataille navale du Jutland (Mer du Nord).

Une bataille navale oppose, au large du Danemark, 37 navires britanniques à 21 allemands. Ces derniers, sous le commandement de l’amiral von Scheer, évitent l’encerclement et obligent la Royal Navy, commandée par l’amiral Jellicoe, à rompre le combat. Les pertes sont lourdes des deux côtés et le résultat indécis. C’est la plus grande bataille navale de la guerre 14-18.La Royal Navy sort quelque peu humiliée de cette bataille navale, la plus importante du conflit. Il n’en reste pas moins que la marine allemande, fragilisée, devra à partir de là renoncer à gagner la haute mer. Elle se cantonnera à la guerre sous-marine. 


31 mai 1918 : baptême du feu du char Renault FT (Chaudun-Ploisy).

Une trentaine de nouveaux chars Renault FT17 sont engagés dans l’urgence aux côtés de la division marocaine afin de conserver le saillant de Reims face à la progression allemande.

ft17


31 mai 1945 : conflit franco-britannique (Damas).

Voulant faire revivre les accords Sykes-Picot (1916) qui accordent à la France la région aujourd’hui constituée de la Syrie et du Liban, la France bombarde Damas (29 mai) agitée par des revendications indépendantistes se fondant sur l’indépendance donnée par le général Catroux (25 décembre 1941). Le bombardement ne fait qu’envenimer la situation. Les Britanniques imposent alors leur médiation au général De Gaulle.


31 mai 1991 : fin théorique de la guerre en Angola (Lisbonne).

Le président angolais Dos Santos signe avec Jonas Savimbi, le chef de l’UNITA, un accord de paix qui met, théoriquement, fin à 15 ans de guerre civile. Guerre coloniale, idéologique, économique, ethnique, … ce conflit très meurtrier n’a réellement pris fin qu’à la mort de Savimbi en 2002.


31 mai 1962 : exécution du SS Adolph Eichmann (Tel Aviv).

Enlevé le 11 mai 1960 à Buenos Aires par un commando du Mossad, Eichmann est jugé après 14 ans de cavale, lors d’un procès retentissant en Israël. Il est exécuté par pendaison et ses cendres jetées dans les eaux internationales de la Méditerranée.