28 juillet 1402 : Tamerlan soumet l’empire Ottoman (actuelle Ankara).

Le conquérant Tamerlan, venu d’Ouzbékistan, remporte une victoire totale à Angora sur le sultan ottoman Bajazet Ier au cours d’une bataille mêlant plusieurs centaines de milliers de combattants. Tamerlan qui se dit l’héritier du conquérant mongol Gengis Khan, instaure un immense et éphémère empire en Asie centrale, centré sur l’actuel Ouzbékistan. Guerrier cruel mais cultivé, Tamerlan en ravageant le moyen Orient a offert involontairement aux Européens une pause dans les combats qui les opposaient à l’empire Ottoman.


28 juillet 1488 : bataille de Saint Aubin du Cormier (près de Rennes).

Opposant les troupes de Charles VIII, roi de France et celles du duc de Bretagne et de ses alliés, la défaite de ces derniers clôt la « guerre folle », guerre féodale qui avait vu quelques princes français profiter de la régence d’Anne de Beaujeu (grande sœur de Charles VIII) pour se révolter contre la puissance royale. Cette bataille est considérée par certains nationalistes bretons comme le moment où la Bretagne perd son indépendance.


28 juillet 1755 : le « grand dérangement » (actuel Canada).

Dans le cadre de la lutte d’influence franco-britannique au Nouveau Monde et juste avant la guerre de 7 ans (1756-1763) qui met fin à la souveraineté française sur tout le Canada (Nouvelle France), les Britanniques décident officiellement de déporter la population d’Acadie (constituée de colons français) qui refuse depuis 1713 (traité d’Utrecht qui cède l’Acadie à l’Angleterre) de prêter allégeance à Londres. Sur les 12 à 18 000 Acadiens, la moitié est déportée vers les futurs USA (notamment la Louisiane), la France et l’Angleterre. La moitié meurt en chemin ou en tentant de s’échapper. La reine Elizabeth II dans une proclamation du 28 juillet 2003 a reconnu les torts qui ont été causés au peuple acadien lors de la Déportation et a désigné le 28 juillet de chaque année, à compter de 2005, comme « Journée de commémoration du Grand Dérangement ».


28 juillet 1808 : le colonel V-Y Boutin est arraisonné à bord du Requin par l’anglais Le volage.


28 juillet 1914 : l’Autriche–Hongrie déclare la guerre à la Serbie.


28 juillet 1945 : un bombardier américain percute l’Empire State Building (New York City).

Un B.25 américain en approche pour l’aéroport de Newark percute l’Empire State Building (culminant à 381 mètres) à cause d’un brouillard très dense.