25 janvier 1807 : combat de Mohrungen (Pologne).

Lors de la reprise de l’offensive russe de Benningsen, pendant la campagne de Pologne, Bernadotte arrête avec 8 000 hommes une force deux fois supérieure en nombre commandée par le général Markov.


25 janvier 1871 : raid sur Fontenoy (Moselle).

Une audacieuse opération digne de commandos est réalisée par les chasseurs des Vosges. Après un périple de 160 km pendant sept jours en pays ennemi, par grand froid et avec deux rivières à franchir, ils attaquent un viaduc sur la Moselle, entre Toul et Nancy, et le détachement prussien qui le garde. La mission est une réussite totale, aucune perte n’étant à déplorer.


25 janvier 1888 : la colonne Pernot conquiert le bassin de la rivière noire (actuel Vietnam).

Parti de Hanoi, le colonel Pernot remonte la rivière noire jusqu’à Lai Chau, aux confins de l’actuel Laos et de la Chine.


25 janvier 1944 : début des combats du Belvédère (campagne d’Italie).

Entre le 25 janvier et le 1er février, le 4e Régiment de Tirailleurs Tunisiens (RTT), en tête de la 3e Division d’Infanterie Algérienne (DIA), s’empare du Belvédère et du Colle Abate au cours de combats acharnés. Reprenant pitons et villages, les trois régiments de la division payent leur victoire avec 1 500 tués. L’absence de réserves empêche d’exploiter ce succès. Les Allemands surveilleront à présent avec attention les secteurs où les Français seront signalés. Commandée par le général de Monsabert, la 3e DIA a débarqué en Italie fin décembre. Elle fait partie des cinq divisions d’infanterie progressivement mises sur pied à partir des unités de l’Armée d’Afrique, des troupes coloniales et des Forces de la France Libre dans le cadre du Plan d’Anfa, décidé par Roosevelt et Giraud en janvier 1943. Des éléments de la 4e Division Marocaine de Montagne (DMM) ont déjà participé à la libération de la Corse, mais la première grande unité engagée en tant que telle fut la 2e Division d’Infanterie Marocaine (DIM), arrivée à Naples fin novembre. Après les durs combats de l’hiver, elles seront rejointes fin février par la 4ème DMM et la 1ère Division de Marche d’Infanterie (DMI), plus connue comme 1ère Division Française Libre (1ère DFL). La dernière grande unité, la 9e Division d’Infanterie Coloniale sera engagée plus tard dans la conquête de l’Ile d’Elbe. Ces divisions constituent le détachement d’Armée A, confié au général Alphonse Juin, qui transforme cette appellation en Corps expéditionnaire français (CEF) en Italie. Le CEF fait preuve durant cette campagne de grandes qualités militaires qui redonnent confiance aux alliés sceptiques depuis la dramatique campagne de 1940.


25 janvier 1985 : assassinat du général Audran (La Celle Saint Cloud).

Le groupe anarcho-communiste Action directe assassine l’ingénieur général de l’armement René Audran devant son domicile.


25 janvier 1995 : fausse alerte au missile balistique nucléaire (frontière Norvège-Russie).

Une équipe de météorologues occidentaux lance, depuis l’île norvégienne d’Andoya, une fusée-sonde Black Brant pour étudier les aurores boréales après avoir diffusé les communiqués réglementaires.  Les radars russes interprètent la trajectoire comme étant celle d’un missile balistique de sous-marin nucléaire américain et déclenchent l’alerte. Ils n’ont en effet pas eu connaissance du communiqué. Les 6 à 8 minutes de réflexion prises par le président Eltsine ont heureusement permis aux radaristes russes de déterminer que le missile se dirigeait vers l’Océan arctique et était en fait une sonde inoffensive.