22 août 1798 : fondation de l’Institut d’Egypte (au Caire).

Bonaparte le crée sur le modèle de l’Institut de France.


22 août 1798 : débarquement français en Irlande (Kilcummin).

Le capitaine de vaisseau Savary débarque environ 1000 hommes dans le Nord-Ouest de l’Irlande, qui sous le commandement du général Humbert prennent la ville de Kilala avec l’aide de rebelles irlandais. Une éphémère République de Connaught est même fondée. Elle prend fin avec la défaite de Ballinamuck (8 septembre) et met un terme à l’expédition d’Irlande.

———————————

En août 1798 ou « l’année des Français », année mémorable s’il en fût, le général français Jean-Joseph Amable  Humbert commandant un petit corps expéditionnaire débarqua à l’ancrage très ancien de Kilcummin, au cœur du comté historique de Mayo. Les Français arrivèrent sur trois navires à l’invitation d’un mouvement connu sous le nom de  » Mouvement des irlandais unis ». Les volontaires irlandais affluèrent en grand nombre pour se joindre aux rangs des Français et très bientôt  « l’armée franco-irlandaise » nouvellement constituée se mettait en marche, et prenait l’ancienne cité épiscopale de Killala lors d’un engagement connu aujourd’hui sous le nom de « première bataille de Killala ». De Killala, traversant Ballina, les hommes d’Humbert marchèrent sur le village de Lahardane le  « village irlandais du Titanic »; de là, gravissant  une route de montagne et passant le célèbre col de Windy Gap, ils arrivèrent au bourg de Castlebar. Lors d’une bataille connue depuis sous le nom de « Course de Castlebar » la petite troupe d’Humbert infligea une cuisante défaite à une armée britannique beaucoup plus importante et reprit Castlebar après quoi John Moore fût nommé Premier Président de la République de Connaught. La plupart des soldats britanniques fuirent la ville, certains galopant à se rompre le cou jusqu’à la ville d’Athlone dans le comté de Westmeath.

« It was near the end of August in the year 98
When Killala saw the Frenchmen under Humber at the  gate
It was only four days amid laughter near and far
When the panic stricken British ran the Castlebar races »

C’est à la fin du mois d’août, en  98,
Qu’Humbert et les Français arrivèrent aux portes de Killala
Et moins de quatre jours après, parmi les rires,
les Anglais terrifiés coururent la Course de Castlebar.

Source : https://humbert1798.wordpress.com/sur-les-pas-dhumbert/


22 août 1864 : signature de la première convention de Genève.

« Le Comité International de la Croix Rouge réunit 31 représentants de 16 pays lors d’une conférence internationale. Ils adoptent 10 résolutions et 3 vœux qui sont officialisés dans cette première convention. Ils s’accordent notamment sur les soins à donner aux blessés sur le champ de bataille sans distinction de nationalité, la neutralité du personnel sanitaire et des infrastructures médicales, et sur le port de la croix rouge sur fond blanc comme signe distinctif. Cette convention est à la base du Droit International Humanitaire ». CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).


22 août 1914 : journée passant pour la plus meurtrière de la guerre.

La bataille des frontières va s’achever deux jours plus tard sur un échec français. Quasiment partout sur le front, la fougue française a rencontré les balles de mitrailleuses allemandes. Les combats en Belgique sont particulièrement sanglants notamment à Rossignol où entre-autres tombe Ernest Psichari. La 3ème Division d’infanterie coloniale y est anéantie. Une réussite cependant, la retraite générale se fera en bon ordre et laissera assez peu de prisonniers aux Allemands.


22 août 1942 : le Brésil déclare la guerre aux forces de l’Axe.

« Officiellement neutre, dès janvier 1942 cependant il accepte d’accueillir plusieurs bases de l’armée de l’air et de la marine américaine. En représailles, les allemands envoient patrouiller des sous-marins dans l’Atlantique sud. Ils coulent ainsi plus d’une vingtaine de navires brésiliens. Formée et constituée sur le modèle de l’US Army, la Force expéditionnaire brésilienne combat en Italie. A la fin du conflit, les brésiliens déplorent 443 tués sur les 25 000 hommes engagés. Inauguré en 1960, un mausolée à Rio de Janeiro abrite leurs sépultures ». CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).


22 août 1962 : attentat du Petit-Clamart.

Un commando de 6 hommes de l’OAS commandé par le LCL Bastien-Thiry tend une embuscade à la voiture du général de Gaulle en route vers l’aérodrome de Villacoublay. Malgré 14 impacts dans la carrosserie, le couple présidentiel en réchappe. Bastien-Thiry est fusillé le 11 mars 1963.