21 juillet 1242 : bataille de Taillebourg (actuelle Charente-Maritime).

Louis IX, futur Saint Louis, vient en aide à son frère Alphonse de Poitiers à qui ses vassaux le roi d’Angleterre Henri III et Hugues X de Lusignan refusent l’hommage pensant que le roi de France ne bronchera pas. Les troupes capétiennes bousculent les rebelles sur le pont de Taillebourg qui enjambe la Charente. Les poursuivant jusqu’à Saintes, elles les battent nettement lors de cette bataille qui prouve la valeur de Louis IX malgré sa jeunesse.


21 juillet 1795 : bataille de Quiberon (Morbihan).

Les Chouans commandés par de Puisaye et Sombreuil ont conquis le « fort sans culotte » (Penthièvre) et avec l’aide de navires anglais tentent de renforcer la position. Le général Hoche apprenant qu’une partie de la garnison du fort est prête à se rendre (enrôlée de force par les Chouans), ordonne une attaque surprise de nuit. L’action réussit  aux Républicains et dispense d’un siège qui s’annonçait difficile puisque sous le feu de la marine anglaise. Hoche se distingue pour sa capacité à décider vite mais surtout pour son soucis d’économiser les vies humaines : celles de ses hommes mais aussi celles de l’ennemi.


21 juillet 1798 : bataille des pyramides (Egypte).

Débarquée en Egypte, l’armée de Bonaparte (18 000 hommes et 40 canons) traverse le désert pour gagner le Caire. Mourad Bey masse ses mamelouks (10 000 cavaliers et 30 000 janissaires) devant la ville pour écraser cette infanterie qu’il méprise, persuadé de posséder la meilleure cavalerie au monde. Cette dernière se jette et se brise sur les carrés de division que forme Bonaparte: civils et bagages au centre du dispositif, de l’artillerie aux coins et une discipline de fer dans les rangs de l’infanterie formant le carré qui fait croire aux Mamelouks que les soldats sont attachés ensemble. Renseigné sur l’absence de mouvement de l’artillerie du Bey, Bonaparte lance Desaix à la poursuite des Mamelouks. La victoire est belle et redonne confiance aux Français qui entrent dans le Caire.


21 juillet 1861 : bataille de Bull Run (Virginie).

Première bataille rangée de la guerre civile américaine. Victoire sudiste inattendue.


21 juillet 1944 : début de la bataille de Guam (Pacifique Nord).

Cette bataille dure jusqu’au 10 août 1944. 55 000 américains débarquent sur l’île occupée par 18 500 japonais. Après une intense préparation par l’artillerie et l’aviation les troupes d’assaut amphibies prennent pied sur l’île conquise par les japonais 4 jours après Pearl Harbour. Les combats sont très durs : seuls 500 japonais sont faits prisonniers, les 18 000 autres meurent au combat ou se suicident. Autre preuve de la combativité japonaise, sous un angle anecdotique : Le sergent Shoichi Yokoi fut découvert sur Guam en janvier 1972 par des chasseurs. Il s’est caché pendant  27 ans dans des grottes de l’île, se croyant toujours en guerre.


21 juillet 1969 : premiers pas sur la Lune  (Mer de la tranquillité).

Apollo 11 a décollé de Cap Canaveral le 16 juillet. Le module Eagle avec Armstrong et Aldrin se pose sans dommages, 8 ans après le discours de Kennedy fixant précisément ce but à la NASA. Les deux astronautes sont les premiers humains à marcher sur notre satellite.


21 juillet 2008 : arrestation officielle de Radovan Karadzic (Serbie).  

Après une cavale de 13 ans, l’ancien dirigeant des Serbes de Bosnie est arrêté. Jugé par le TPI de 2010 à  2014, il risque la prison à perpétuité.