18 janvier 532 : Justinien 1er réprime la sédition Nika (Constantinople) .

L’empereur de l’empire romain d’Orient, Justinien 1er, s’apprête à fuir devant un mouvement de foule né d’une rumeur lors des jeux à l’hippodrome, lorsque son épouse Théodora (illustration plus bas) lui redonne courage. « La pourpre est un beau linceul pour mourir » lui dit-elle avec défi. Aussitôt, Justinien reprend possession de ses moyens et ordonne au général Bélisaire de mater la rébellion.

Voir l’excellent site Herodote.net pour l’intégralité de cet événement.Justi


18 janvier 1871 : proclamation du Deuxième Reich et de l’Empereur Guillaume Ier « dans la galerie des Glaces du château de Versailles.

La défaite française a assis l’hégémonie de la Prusse et ainsi privilégié la kleindeutsche Lösung ou « solution petite-allemande » prônée par Bismarck. Cette solution, une union politique et administrative des États allemands, permet au jeune empire de s’affirmer face à l’Autriche. La construction d’un véritable État-Nation passera cependant par le Kulturkampf (combat pour la culture) du chancelier Bismarck se fondant sur la germanité ».   CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).


18 janvier 1936 : mort de Rudyard Kipling (Londres).

Globe-trotter, Kipling a sillonné toute sa vie l’Empire colonial britannique, célébrant dans ses œuvres l’héroïsme des soldats bâtisseurs. Journaliste (guerre des Boers), poète (tu seras un homme mon fils), romancier de talent (Kim), il fut l’un des auteurs les plus lus au début du XXe siècle.


18 janvier 1942 : de Gaulle fête l’Hégire à la BBC (Londres).

« Citoyens, sujets et protégés musulmans de l’Empire français : Algériens, Marocains, Tunisiens de l’Afrique du Nord, Musulmans de l’Afrique occidentale française, du Sénégal, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, du Dahomey, du Niger, de la Haute-Volta, du Soudan français, de la Mauritanie, et l’ensemble de l’Islam noir, à vous tous, qui comptez plus de 20 millions d’êtres humains et en qui nous saluons la France musulmane, je suis heureux, en ce premier jour de la 1361e année de l’Hégire, la nouvelle année musulmane, de vous souhaiter, en mon nom personnel et au nom de la France Libre, une année de bonheur et de prospérité… »


18 janvier 1944 : les Soviétiques rompent le siège de Leningrad (URSS).

L’armée de secours soviétique opère sa jonction avec la garnison de Leningrad assiégée depuis un an et demi par la Wehrmacht.


18 janvier 1945 : fin de la bataille des Ardennes.

Déclenchée par Hitler le 16 décembre 1944 pour stopper l’avance américaine et couper le front en direction du port d’Anvers, cette contre-attaque de 20 divisions allemandes surprend les Américains qui doivent se replier pendant quelques jours face aux meilleures troupes allemandes. Manquant de carburant, ne disposant pas de la supériorité aérienne, et souffrant du froid, les Allemands, passé l’effet de surprise, buttent sur une résistance acharnée des Alliés et ne parviennent pas à rééditer leur percée de mai 1940. La bataille des Ardennes accélère en réalité la chute d’Hitler : il épuise ses meilleurs éléments (plus de 17000 tués) et laisse Staline reprendre l’initiative à l’Est. Les Américains déplorent 8000 tués.