18 avril 1915 : Roland Garros abattu (Belgique).

Le sous-lieutenant Roland Garros est abattu pendant une mission au-dessus de la Belgique. Touché par une balle de la DCA allemande, le circuit d’arrivée d’essence du moteur de son Morane-Saulnier est coupé. Obligé d’atterrir à l’intérieur des lignes allemandes à Hulste en territoire belge occupé. Il est fait prisonnier avant d’avoir pu mettre le feu à son avion. Les allemands découvrent donc à cette occasion le dispositif de tir à travers le champ décrit par l’hélice, que Roland Garros a contribué à mettre au point. C’est Anthony Fokker qui étudie le système et l’adapte à son Fokker E III.  Après 3 ans de captivité et de nombreuses tentatives d’évasion, Garros parvient à s’évader le 15 février 1918 en compagnie du Lieutenant Marschal, déguisés tous deux en officiers allemands. Ils réussissent à gagner les Pays Bas et l’Angleterre.


18 avril 1916 : création de l’escadrille La Fayette (Luxeuil-les Bains).

La première escadrille composée de pilotes américains volontaires, la N 124 « La Fayette » est formée. Elle est placée sous le commandement du Capitaine français Georges Thénault.


18 avril 1942 : premier raid aérien américain sur Tokyo.

En guerre depuis bientôt 5 mois, les Etats-Unis n’ont pas réalisé de progrès significatifs dans le Pacifique où règnent en maîtres les Japonais. De plus, depuis Pearl Harbor, les américains éprouvent le besoin de remonter le moral de leurs troupes et de leur Nation tout en ébranlant les certitudes japonaises quant à l’inviolabilité de leur espace aérien. Il est donc décidé un bombardement de Tokyo pourtant hors de portée des rayons d’action des bombardiers de l’époque. 16 bombardiers B. 25 sont modifiés afin de pouvoir décoller du porte-avions Hornet. 16 équipages, tous volontaires, sont entraînés pour cette mission commandée par le Lt-Col Doolittle. Les avions ne peuvent emporter qu’une tonne de bombes aussi le bombardement ne fait-il que peu de dégâts matériels sur les cibles choisies. Il est important de noter que le commandement américain ne sélectionne que des cibles militaires. Ce faisant, il pense éviter l’erreur psychologique commise par les Allemands durant le Blitz (bombardement de Buckingham Palace qui scandalisa les Britanniques et renforça leur cohésion). Le bombardement est très fortement médiatisé aux USA, mais a peu de conséquences graves et directes sur le cours de la guerre du Pacifique malgré la surprise qu’il cause aux Japonais. Le retour n’étant pas permis faute de carburant tous les bombardiers doivent se poser en Chine une fois l’opération terminée. La plupart des bombardiers s’écrasent ne trouvant pas la piste d’atterrissage prévue mais seulement 6 membres de l’audacieuse expédition périssent (3 durant le raid, 3 fusillés par les Japonais). Doolittle et ses hommes sont exfiltrés par la Chine.


18 avril 1943 : mort de l’amiral Yamamoto (Pacifique).

L’avion de l’amiral Isoroku Yamamoto, un bombardier « Betty », est abattu en vol par une section d’un vol de Lockheed P-38 « Lightning » menée par le commandant John W. Mitchell au-dessus de l’île de Bougainville, à l’ouest de la Nouvelle-Guinée. Yamamoto est tué par une section de quatre P-38 conduite par le Capitaine. Thomas G. Lanphier, assisté par le First Lieutenant Rex T. Barber. Cette action est le résultat l’interception d’un message japonais codé annonçant la visite de Yamamoto.


18 avril 1954 : Huguette 6 tombe (Dien Bien Phu).

« Après les furieux combats de la bataille des Cinq collines, à l’Est du camp retranché, l’armée populaire poursuit sa phase de « grignotage » du dispositif français et dirige momentanément son effort sur la face ouest. Sur Huguette 6, les liaisons et les ravitaillements étant devenus de plus en plus difficile, décision est prise de replier le point d’appui isolé. C’est chose faite dans la nuit du 17 au 18 avril mais une centaine seulement des hommes du capitaine Bizard – 5e bataillon de parachutistes vietnamiens (5e BPVN) – parviennent, en sautant par-dessus les boyaux creusés par le Viêt-Minh, à rejoindre le sous-secteur centre. La perte d’Huguette 6 a comme conséquence un nouveau rétrécissement de la zone de largage ». Cne Cadeau (SHD).


18 avril 1955 : mort d’Albert Einstein (Princeton, New Jersey).

Physicien successivement allemand, apatride (1896), suisse (1901) et sous la double nationalité helvético-américaine (1940). C’est le père de la relativité, prix Nobel de physique en 1921.


18 avril 1983 : attentat suicide contre l’ambassade américaine à Beyrouth (Liban).

63 personnes sont tuées dans l’explosion d’un pick-up chargé de 150 kg d’explosif qui défonce le portail de l’ambassade américaine.