16 novembre 1805 : combat de Hollabrunn (Autriche).

Premier gros engagement de la campagne d’Allemagne entre Français et Russes. Ces derniers y perdent un tiers de leur effectif. Pour mémoire, la veille de la bataille d’Austerlitz, Napoléon rappelle à ses hommes leur beau comportement lors d’Hollabrunn.


16 novembre 1812 : bataille de Krasnoie (Russie, actuelle Ukraine).

La retraite de Russie n’est pas encore un carnage. Isolée, la division Broussier, appartenant à l’armée d’Italie commandée par le prince Eugène de Beauharnais, est pratiquement anéantie, mais Davout puis Ney parviendront à forcer le passage à travers les forces russes pourtant d’une supériorité numérique écrasante. La survie de l’armée à Krasnoie tient au coup de bluff de Napoléon, qui pour montrer à Koutouzov sa détermination fait sortir sa garde impériale. Koutouzov craignant d’être engagé dans une bataille rangée, préfère reculer et continuer son harcèlement à distance. Le pari de l’empereur coute tout de même 6000 hommes.


16 novembre 1887 : condominium franco-anglais aux Nouvelles Hébrides (Actuelles Vanuatu – Pacifique Sud). 

Les îles que l’on appelle aujourd’hui Vanuatu, sont découvertes en 1606 par le navigateur portugais Queiros qui les nomme Esperito Santo. Redécouvertes par Bougainville (1768) puis Cook (1774), elles sont appelées Nouvelles Hébrides jusqu’à leur indépendance en 1980. Ayant renoncé à s’affronter pour les coloniser, Français et Anglais instaurent une commission navale mixte chargée de contrôler en commun l’archipel (81 îles). La commission est composée de 4 officiers de marine (2 français et 2 anglais) assurant alternativement la présidence pour des durées de 1 mois.


16 novembre 1917 : le Tigre au pouvoir.

« Georges Clemenceau devient président du Conseil et ministre de la Guerre avec un programme de guerre à outrance et gouverne jusqu’en janvier 1920. Son chef de cabinet militaire, général Mordacq, écrit : Nécessité d’y rétablir l’autorité du ministre qui n’existait plus. Tout le monde y commandait sauf le ministre. » LCL Rémy P. (EMAT).


16 novembre 1920 : bataille de Sébastopol (Russie, actuelle Ukraine).

La défaite de l’«Armée blanche» de Wrangel met fin à la guerre civile en Russie et consacre la victoire des bolcheviques et de Lénine.


16 novembre 1940 : création de l’ordre de la Libération par de Gaulle (Brazzaville).

Décoration récompensant les actes de courage et services rendus à la cause de la libération de la France et de son empire , remise entre 1941 et 1946 à 1038 personnes dont 138 à titre posthume. Le Général de Gaule signe le 16 novembre 1940 l’ordonnance n° 7 créant l’ordre de la libération dont les membres porteront le titre de « compagnons de la Libération ». La décoration se porte immédiatement après la Légion d’honneur et avant la médaille militaire. Lors des cérémonies, les compagnons prennent rang immédiatement après les dignitaires de la LH. Il a été mis fin à l’attribution de la croix de la Libération par décret du 23 janvier 1946.