jeudi, 24 mai 2012

Les fortifications à travers l'histoire

Les premiers vrais agresseurs, dans l'histoire de l'humanité, se déplaçaient sur des chars. Toute agression déclenche une réaction de défense, équivalente en intensité ou non. Aussi, avant de voir comment les peuples conducteurs de chars et les cavaliers qui leur succédèrent ont changé le monde civilisé, devons-nous commencer par étudier les moyens par lesquels les habitants sédentaires des terres fertiles tentaient de protéger du vol et de la dévastation ce qu'ils avaient réussi à conquérir sur la nature. 

Dun_Aengus.jpg

L'exemple de Jéricho montre que les tout premiers agriculteurs étaient capables de mettre leurs habitations à l'abri de l'ennemi, même si nous ignorons encore qui étaient ceux-ci. S'agissait-il de pillards cherchant à razzier les produits stockés ou d'autres cultivateurs attirés par les terres et les sources de Jéricho pour se les approprier ? Ou bien encore des vandales menaçant de tout piller et détruire ? La première explication semble la plus probable. Les peuples venant de régions désertiques désirent rarement devenir fermiers, et l'histoire regorge d'épisodes de vandalisme inutile qui nous incitent plutôt à penser que ces maraudeurs ont vite compris que le parasitisme leur profitait davantage que le rapt ou le pillage. Si c'était bien le cas à Jéricho, nous devons plutôt considérer ses murs et sa tour non seulement comme un refuge – la première des trois formes que peut prendre une fortification – mais aussi comme une forteresse, la seconde de ces formes.

Lire la suite

Écrit par SG dans > Fortifications | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fortifications, château-fort, forteresse, dun, oppidum, tour, muraille | | |  Facebook | |  Imprimer | |