Sur les 24 000 PME, 8,6 % des effectifs sont dans des entreprises sous contrôle étranger. Ce chiffre est de 26,3 % pour les effectifs salariés des ETI fournisseurs du ministère. Dans le secteur de l’armement, cette part varie entre 16,3 % pour les PME et 31,3 % pour les ETI.