Le groupe ECA annonce la livraison depuis le début de l’année de plusieurs systèmes entièrement robotisés de déminage sous-marin à deux marines dont celle du Kazakhstan.

Il s’agit des premiers systèmes de déminage entièrement robotisés jamais réalisés. Ces systèmes très novateurs sont une rupture sur le marché du déminage sous-marin dans la mesure où, pour la première fois, les clients vont pouvoir mettre en œuvre des véhicules qui permettent de rester hors du champ de mines : Dans un passé récent, le sonar de détection était sur le chasseur de mines qui devait donc entrer dans la zone de danger et s’exposer aux risques de l’explosion. Grace au système complet de robots dédiés, la détection des mines est faite, au choix, par des robots autonomes sous-marins ou des drones de surface tractant un sonar remorqué ce qui évite au bateau mère de s’approcher des mines.

Une fois les mines potentielles détectées par le sonar, des robots de type SEASCAN MK2 permettent d’identifier (confirmer par images vidéo que l’objet est bien une mine) puis, avec le robot K-STER C de détruire la mine. Ces robots peuvent être mis en œuvre soit directement depuis le bateau mère, soit depuis le drone de surface qui les met à l’eau automatiquement, permettant de conserver le bateau mère très éloigné des mines.

Une telle offre qui évite au navire de rentrer dans le champ de mines demande des navires moins spécifiques et donc plus polyvalents et plus rapides que les clients peuvent utiliser à d’autres types de missions telles que la surveillance maritime en l’absence de besoins de déminage. Ces navires sont moins coûteux que les chasseurs de mines traditionnels. Plus rapides, ils se rendent plus vite sur zone.

Depuis plusieurs années, le groupe ECA développe une offre complète de robots sous-marins (AUVs de type A9, A18 ou A27, mine killers de type K-STER, ROVs de type H300/800…) et de drones de surface de type USV INSPECTOR qui, combinés sur un même navire, vont réaliser une mission complète de déminage (mais aussi d’Hydrographie, de Surveillance ou encore de Recherche et Assistance) par mise en œuvre séquentielle et/ou parallèle des différents robots équipant le navire.

Pour coordonner l’action de l’ensemble de ces robots sur le navire, le groupe ECA a développé au cours des dernières années un système de mission dénommé UMIS (Unmanned MCM Information System) qui permet au navire de planifier et réaliser la mission de déminage en toute sécurité et efficacité par l’exploitation optimale des différents robots et d’intégrer les informations recueillies dans le système de gestion centralisée de la marine cliente.

Grâce à la large gamme de robots du groupe ECA, les systèmes proposés peuvent être adaptés de manière très flexible selon les besoins opérationnels du client et son budget : Des configurations minimales permettent l’emport de solutions de déminage sur des navires de taille réduite (<< 30m), notamment si le besoin se limite au déminage côtier. Pour des actions de déminage projetées qui nécessiteraient un déminage rapide (pour des opérations amphibie par exemple), la configuration peut intégrer plusieurs INSPECTOR MK2 USVs et plusieurs AUVs ainsi qu’une à deux dizaines de mine killers sur le même navire de déminage.

Le prix de vente de tels systèmes navals robotisés de déminage peut aller de 3 M€ à 30 M€ selon la configuration et le service proposé par ECA Group au client dans le support à la mise en œuvre.

eca-4