La Direction générale de l’armement (DGA) et la marine nationale ont réalisé avec succès le 13 janvier 2016 le premier largage aérien d’une Embarcation commandos à usage multiple et embarquable (ECUME), la nouvelle embarcation des commandos marine. L’essai a été réalisé en rade de Brest, à partir d’un avion de transport C130 Hercule de l’armée de l’air.

Cette technique de parachutage permet le déploiement lointain de commandos en pleine mer. Elle est rendue possible grâce à un système d’interface spécifique développé dans le cadre du programme ECUME. Plusieurs essais seront réalisés en vue de la qualification de cette capacité prévue cette année.

Nouvelle embarcation semi-rigide polyvalente des commandos marine, l’ECUME représente un saut technologique et capacitaire. Entièrement interopérable avec les nouveaux équipements majeurs de la marine, elle permet de mettre en œuvre jusqu’à 12 commandos équipés dans le cadre d’assauts en mer ou de raids nautiques. Elle peut être projetée près des côtes ou en haute mer, même en cas de mer formée. L’ECUME est une embarcation modulaire qui s’adapte aux besoins de la mission et peut ainsi mettre en œuvre des capacités de commandement, d’appui, d’assaut etc.

Au sein des commandos marine, l’ECUME est mise en œuvre par le commando Ponchardier, le commando d’appui aux opérations qui arme l’équipage de l’embarcation (navigateurs, pilotes, gunners, mécaniciens).

Les ECUME ont un déplacement à pleine charge de 7 t, une longueur de 9,30 m pour une largeur de 3 m, une capacité d’embarquer jusqu’à 12 commandos et une vitesse de plus de 40 nœuds (75 km/h).

Le marché ECUME a été notifié par la DGA à la société ZODIAC MILPRO INTERNATIONAL en mai 2011. Quinze embarcations ont été commandées, dont cinq restent à livrer.