6 février 1626 : Richelieu fait interdire la pratique du duel.

A une époque où tous les cadres de l’armée royale sont issus des rangs de la noblesse, la pratique du duel pour laver les affronts à l’honneur finit par entamer dangereusement les effectifs de l’encadrement. Richelieu demande à Louis XIII de promulguer un édit punissant de mort les contrevenants, considérant que la défense de l’honneur individuel ne doit pas mettre en danger le Royaume. Il fait décapiter le 21 juin 1627, deux jeunes nobles pris en flagrant délit de duel. Même si le propre frère de Richelieu est mort en duel avant le fameux édit, c’est pour asseoir l’autorité de l’Etat naissant que Richelieu frappe si fort contre ceux qui sont pourtant ses serviteurs.


6 février 1778 : Louis XVI reconnait l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique.  

Le comte de Vergennes (ministre de Louis XVI) signe avec Benjamin Franklin (représentant Washington en France) un traité de commerce et d’assistance qui officialise l’aide militaire que certains officiers français (comme La Fayette) ont décidé d’apporter à titre individuel aux américains. Un corps expéditionnaire commandé par Rochambeau vient prêter main forte aux premiers volontaires français. 

Voir la RHA N° 125 (4/1976) Spécial Indépendance des Etats-Unis d’Amérique.


6 février 1807 : combat de Hoff (actuelle Russie – proche de Kaliningrad).

En deux charges de cavalerie, les dragons du général Klein et les cuirassiers du général d’Hautpoul balayent deux régiments d’infanterie russes qui tentaient de reprendre Hoff. L’ennemi perd 2000 hommes. Les Russes se replient sur Eylau où le gros de leurs forces s’est regroupé. Hautpoul sera mortellement blessé à Eylau deux jours plus tard.

Hoff


 6 février 1840 : bataille de Mazagran (Algérie).

Les troupes françaises occupent depuis maintenant 10 ans l’Algérie mais sont encore confrontées à une forte opposition d’Abd el Kader. Le fort de Mazagran, situé à 4 km de Mostaganem, est la garnison de la 10ème compagnie du 1er bataillon d’infanterie légère d’Afrique (BILA) et est resté célèbre suite à l’attaque qu’il a repoussée. Ces BILA sont plus connus sous l’appellation de Bat d’Af ou de bataillon disciplinaire puisque nombre de leurs chasseurs sont d’anciens droits communs. Le 3 févier, l’armée de Mustapha ben Tami, un des lieutenants d’Abd el Kader, attaque le fort avec 2000 à 12 000 hommes (selon les sources) pensant que les 123 chasseurs qui le défendent seront écrasés et que la garnison de Mostaganem sera obligée de sortir et de s’exposer. Or, contre toute attente, la 10ème compagnie du capitaine Lelièvre résiste parfaitement aux trois jours d’assaut et inflige une belle défaite aux assaillants. Mazagran ayant tenu, Mostaganem n’a pas été inquiété.

Mazagran


6 février 1806 : bataille navale de Saint Domingue (Mer des Caraïbes).

L’escadre du contre-amiral Leissègues (8 navires) est sévèrement battue par celle du vice-amiral anglais Duckworth (11 navires) en deux heures de combat. Leissègue avait cependant réussi, le 22 janvier, à forcer le blocus anglais de l’ile pour apporter vivres et troupes au général Ferrand, commandant Saint Domingue.


6 février 1934 : manifestation antiparlementaire (Paris).

Des ligues patriotiques et des associations d’anciens combattants appellent à manifester. La manifestation dégénère causant 15 morts. L’Etat se dote de moyens pour réprimer ces ligues et associations (Décrets de 1936).

6 février 1934


6 février 1998 : assassinat du préfet Claude Erignac (Ajaccio – Corse).