4 mars 1193 : mort de Saladin (Damas).

Al-Malik an-Nâsir Salâh ad-Dîn Yûsuf est l’un des héros du monde musulman. En plus d’être l’unificateur de l’Egypte et de la Syrie, Saladin est parvenu, après avoir déclenché le petit Djihad, à chasser presque complètement  les croisés installés depuis un siècle dans les Etats latins d’Orient. Malgré cela, et en dépit des batailles féroces qu’il a livrées, il a acquis en Occident un très grand prestige alors même qu’il reprenait Jérusalem (1187) aux Chrétiens. Bon combattant, il a surtout montré que l’esprit chevaleresque n’était pas un monopole occidental, surprenant ses ennemis par des gestes généreux et inattendus.

battle_of_montgisard_by_giacobino


4 mars 1578 : fraternité avec les soldats invalides.

Le roi Henri III, par édit, oblige les congrégations et ordres religieux à réserver des places en leur sein pour les soldats invalides. Ce système disparaîtra avec la construction de l’Hôtel des Invalides à partir de 1670. 


Claude_de_Forbin4 mars 1733 : mort de Claude de Forbin. (Marseille).

Ancien mousquetaire, ancien gouverneur de Bangkok et amiral de la flotte siamoise. Héros de la marine française, il s’est entre autres exploits, évadé d’une prison anglaise en traversant la Manche à bord d’un canot en compagnie de Jean Bart. Une frégate de défense aérienne de classe Horizon porte son nom. 


4 mars 1942 : le général de Gaulle accepte la démission de l’amiral Muselier remplacé par le capitaine de vaisseau Auboyneau 


4 mars 1947 : signature du traité franco-britannique de Dunkerque.

Craignant une réunification de l’Allemagne sous l’égide soviétique, les deux nations s’allient et jettent les bases du premier pôle européen de Défense. En effet, un an plus tard, l’Union occidentale (future UEO) voit le jour (Traité de Bruxelles – 17 mars 1948). 


4 mars 1970 : le sous-marin Eurydice coule en Méditerranée.

Sous-marin français, commandé par le lieutenant de vaisseau de Truchis de Lays, déplaçant 1000 tonnes en plongée, il coule au large de Saint -Tropez avec ses 57 hommes d’équipage par 750 mètres de fond. La cause du naufrage reste inconnue.