8 janvier 1676 : bataille d’Alicudi (au large des côtes siciliennes).

Bataille navale durant la guerre de Hollande où Duquesne « fait des merveilles » selon son adversaire l’amiral Ruyter qui avoue n’avoir jamais vu une arrivée de l’ennemi en aussi bon ordre. Les pertes sont cependant lourdes des deux côtés (Duquesne est lui-même blessé aux jambes) mais les Français parviennent à entrer à Messine, ce qui était leur objectif initial. 


8 janvier 1863 : bombardement d’Acapulco (Mexique).

Pendant la campagne du Mexique,  la division navale du Pacifique, commandée par le contre-amiral Adolphe Bouet, détruit les batteries côtières d’Acapulco et bloque le port avec la frégate Pallas, les corvettes Galatée et Cornélie, et l’aviso à vapeur Diamant


8 janvier 1842 : mort du général Cambronne (Nantes).

Commandant une division de la Garde Impériale à Waterloo (1815), il est sommé de se rendre par le général anglais Colville auquel il répond : « La garde meurt mais ne se rend pas ». La légende alimentée par Victor Hugo mais jamais confirmée par l’intéressé lui-même dit que devant l’insistance de Colville, Cambronne aurait fini par lâché « Merde ! ».

Cambronne_à_Waterloo-_d'Armand_Dumaresq


8-9 janvier 1871 : bataille de Villersexel. (Franche-Comté).

L’armée du général Bourbaki se voit confier la mission de secourir Belfort, tout en coupant les routes logistiques des Prussiens derrière les Vosges. Après un premier contact le 8 janvier, les Français repoussent  les Prussiens le 9, au terme d’une furieuse mêlée dans les maisons du village de Villersexel. Les conditions hivernales empêchent l’exploitation.


8 janvier 1915 : débarquement des survivants de l’Emden (Hoddeida – Yemen).

Le croiseur léger allemand Emden avant d’être coulé par le croiseur australien Sydney a envoyé par le fond depuis le début de la guerre au moins 30 navires dont le torpilleur français Mousquet. 48 hommes de l’Emden, commandés par le lieutenant von Mücke avaient débarqué juste avant çà aux Iles Cocos et constatant la fin de leur navire décident de tenter leur chance en volant un voilier. Ils traversent l’Océan indien et débarquent au Yémen d’où ils entament un périple à travers tout le Moyen-Orient. Il parviendront en Allemagne via Constantinople et seront reçus en héros.

Emden 2

Emden route


8 janvier 1941 : « fin de piste » pour Baden Powell. (Kenya).

Le baron Baden Powell of Gilwell, fondateur du mouvement scout meurt à 84 ans. Officier général de l’empire britannique, Baden Powell s’est toujours beaucoup intéressé à la mission des éclaireurs qu’il a notamment commandés durant ses affectations en Inde, Afrique du Sud, Afghanistan,… Il écrit un livre réunissant les grands principes utiles aux soldats accomplissant les missions d’éclaireurs et s’aperçoit qu’il a un écho inattendu auprès de la jeunesse civile britannique. Devant l’ampleur du mouvement, le roi Edouard VII lui demande d’en prendre la tête pour le structurer : les bénéfices sociaux et sanitaires ne tardent pas. C’est toute la jeunesse anglaise, y compris beaucoup de jeunes des quartiers pauvres, qui découvrent le scoutisme et en font une règle de vie. 

Baden-powell


8 janvier 1961 : référendum sur l’autodétermination de l’Algérie.

75 % en métropole, 70% en Algérie se prononcent pour que les populations algériennes choisissent elles même leur avenir. 


LCL Cuenot8 janvier 1985 : assassinat du LCL Cuenot (Beyrouth – Liban).

Adjoint du commandant des observateurs français (Casques blancs), le LCL Cuenot est tué d’une balle dans la tête à bout-portant dans la rue des Pins alors qu’il quitte le QG.


8 janvier 1996 : mort de François Mitterrand (Paris).


8 janvier 2015 : assassinat d’une policière (Montrouge). Clarissa Jean-Philippe, 27 ans, meurt d’une balle tirée dans le dos par Amedy Coulibaly (en lien avec les frères Kouachi).