3 mars 1590 : prise de Breda (actuels Pays-Bas).

La garnison espagnole de Breda est surprise par une attaque de type commando de Maurice de Nassau. Un groupe d’Hollandais cachés dans la cale d’un navire marchand parvient jusque dans le fossé de la forteresse d’où il neutralise le poste de garde


3 mars 1685 : Louis XIV envoie un ambassadeur au Siam (actuel Thaïlande).

A titre de réciprocité,  Louis XIV envoie le capitaine de vaisseau de Chaumont à la tête d’une mission à caractère politique, religieux, commercial et scientifique à bord des vaisseaux l’Oiseau et la Maligne. Parmi l’état-major, se trouve le lieutenant de vaisseau Claude de Forbin-Gardanne que le roi de Siam nommera plus tard amiral et général des armées siamoises.


3 mars 1808 : entrée de Murat à Madrid (Espagne).

Napoléon confie les 50 000 hommes de l’armée d’Espagne à son maréchal d’Empire, le Prince Joachim Murat qui se rend très vite compte de l’hostilité de la population. Hostilité qui se transformera en guerre civile déclarée dès le 2 mai suivant.


3 mars 1916 : Verdun.

« A Verdun, les combats se poursuivent autour du saillant de Fresnes et du village de Douaumont, tandis que les Français progressent légèrement dans le secteur de la cote du Poivre. Les Allemands font exploser une mine de 20 tonnes d’explosifs sous la butte de Vauquois ». LCL Rémy P. (EMAT).


3 mars 1918 : signature du traité de Brest-Litovsk (actuelle Biélorussie).

Les Bolcheviks, au pouvoir en Russie après la révolution d’Octobre 1917, demandent la paix aux Empires centraux et acceptent, en signant, toutes les conditions imposées.


3 mars 1968 : fin de la bataille de Hué (Vietnam).

Le Viêt-Cong, après avoir gardé le contrôle de la ville de Hué pendant un mois, à la faveur de l’offensive du Têt, en est chassé par les troupes américaines et celles de la République du Vietnam.