2 mars 1476 : les Suisses battent les Bourguignons à Grandson (Suisse).

L’Etat bourguignon, dirigé par Charles le Téméraire, est à l’époque pris entre le Royaume de France de Louis XI et l’Empire romain germanique. Pour s’imposer face à ce vassal trop puissant, Louis XI dresse les cantons suisses contre la Bourgogne. Le Téméraire intervient alors dans les Cantons suisses avec 20 000 hommes et grâce à son artillerie prend les châteaux de Vaumarcus et Grandson. Maladroitement, il laisse massacrer les prisonniers suisses de Grandson. Environ 400 soldats de la garnison sont pendus ou noyés en dehors de toute bataille ! La nouvelle se répand et crée un choc psychologique permettant aux 8 cantons de s’unir et d’attaquer avec environ 18 000 hommes. Le Téméraire commet deux nouvelles erreurs : Tout d’abord, il quitte Grandson et butte avec ses éléments de tête sur l’avant-garde ennemie en terrain peu propice. Ses cavaliers équipés de lance (4 mètres) ne parviennent pas à disloquer les carrés de piquiers suisses (piques de 6 mètres). Voulant rompre l’imbrication et attirer les piquiers sur un terrain que son artillerie peut atteindre, il fait manœuvrer en arrière ses troupes mais son ordre est mal compris d’autant plus qu’il le donne au moment où le gros des troupes suisses apparait. Les Bourguignons cèdent à la panique et s’enfuient laissant 300 des leurs sur le champ de bataille. 


2 mars 1698 : découverte de l’embouchure du Mississipi (actuels Etats-Unis).

Le capitaine de frégate Pierre Lemoyne d’Iberville découvre l’embouchure du fleuve et établit un fort à Biloxi où s’installe une petite garnison. En explorant le fleuve, il rencontre des Indiens qui délimitent leur territoire avec des poteaux peints en rouge… Il nomme cette région « Bâton Rouge ». 


2 mars 1916 : le capitaine de Gaulle est fait prisonnier (Verdun).

En tentant de repousser une attaque allemande sur le fort de Douaumont avec sa compagnie, de Gaulle reçoit une balle dans la cuisse. C’est sa troisième blessure depuis 1914. Il est porté disparu et cité à l’ordre de l’armée par Pétain. De Gaulle passe le reste de la guerre en captivité malgré 5 tentatives d’évasion. 


2 mars 1941 : serment de Koufra (Libye).

La colonne Leclerc prend aux Italiens l’oasis de Koufra. Leclerc fait le serment de ne déposer les armes qu’une fois la France libérée. 


2 mars 1943 : bataille de la mer de Bismarck (Pacifique Sud).

Un important convoi de troupes japonaises est coulé par l’aviation américano-australienne. Les Japonais perdent près de 3000 soldats en une seule bataille pour avoir voulu transférer des forces en Nouvelle-Guinée suite à la défaite de Guadalcanal. 


2 mars 1969 : premier vol d’essai du Concorde (Toulouse).

Construit en association par Sud-Aviation (future Aérospatiale) et British Aircraft Corporation( future British aerospace), il sera le seul avion de ligne supersonique de transport de voyageurs sans compter le malheureux Tupolev TU-144.


2 mars 1983 : transfert des restes de Doudart de Lagrée.

Les autorités vietnamiennes remettent au consul général de France à Hô Chi Minh-ville une urne contenant les cendres du capitaine de frégate Doudart de Lagrée.  L’urne est embarquée à Singapour sur l’aviso-escorteur Doudart de Lagrée puis transportée à Saint-Vincent-de-Mercuze (Isère), village natal du marin explorateur.