3 avril 1796 : bataille de Millesimo (Italie).

Bonaparte poursuit sa campagne d’Italie et bat les Piémontais grâce au général Augereau.

Quelques RHA traitant de la campagne d’Italie :

  • RHA n° 241, Quelques aspects de la supériorité de Napoléon Bonaparte, chef de guerre, entre 1796 et 1806 de Jean Delmas,
  • RHA n° 6,  Autour de la campagne de 1796 de Pierre Paul,
  • RHA n° 250, France – Italie.

13 avril 1919 : massacre d’Amritsar (Pendjab).

A l’issue de la Première Guerre Mondiale, les élites indiennes s’impatientent devant la lenteur des autorités britanniques pour accorder plus d’autonomie à l’Inde dont le soutien au Royaume-Uni a pourtant été indéfectible durant le conflit. De plus, les lois Rowlatt, sont mal vécues car elles permettent de décréter l’état de siège dès la moindre manifestation. Lassés, les Indiens répondent à l’appel à la grève de Ghandi qui paralyse le pays le 6 avril. Sentant qu’elles perdent le contrôle de la situation, les autorités locales durcissent la répression des très nombreux mouvements de rébellion passive. Dans les jardins clos d’Amritsar, 10 000 Indiens qui manifestent pacifiquement sont attaqués méthodiquement par  50 Gurkhas du général britannique Dyer qui a décidé de faire respecter la loi sans états d’âme. 379 Indiens sont tués, 1200 blessés … pour 1650 cartouches tirées.  Le choc dans l’opinion publique anglaise et indienne est énorme. Le général Dyer est relevé de son commandement mais la fracture entre Britanniques et Indiens ne peut plus être réduite. L’indépendance de l’Inde est effective en 1947. A l’époque, au Royaume-Uni, le général Dyer est considéré par certains comme le fossoyeur de l’Inde, pour d’autres, c’est un héros du maintien de l’ordre dans l’Empire.

Une des scènes du film Gandhi de R. Attenborough (1982) montre l’épisode sanglant.

Amritsar


lieutenant Brunbrouck13 avril 1954 : mort du lieutenant Brunbrouck (Dien Bien Phu).

Lieutenant saint-cyrien de 27 ans, Brunbrouck débarque en Indochine en  janvier 1953. Il commande la 4ème batterie du II/4 RAC dans le poste avancé  Dominique 3 à Dien Bien Phu lorsque la division 312 du Vietminh prend les postes Eliane etDominique dans la nuit du 30 mars. Leur élan victorieux est cependant brisé contre toute attente par la détermination des 80 hommes de Brunbrouck qui toute la nuit empêchent deux régiments d’infanterie Vietminh de franchir le pont sur la Nam Youm et ainsi d’accéder au PC des forces françaises. Les 4 canons de 105 mm de Brunbrouck tirent à l’horizontal et à vue sur les vagues d’assaut successives.  Devant les très nombreuses pertes dues aux assauts frontaux, le général Giap change radicalement de méthode pour privilégier le combat d’usure. Quelques jours plus tard, lors du pilonnage de son poste de commandement, Brunbrouck est mortellement blessé. Une promotion de Saint-Cyr porte son nom.


13 avril 1975 : début de la guerre du Liban.

Escalade de la violence entre les Phalanges chrétiennes et les réfugiés palestiniens.

  • Voir la RHA n°124, 150 ans de relations franco – libanaises du Général G. Spillmann.

13 avril 1975 : coup d’Etat au Tchad.

François Tombalbaye meurt dans le coup d’Etat qui le renverse. Le général Félix Malloum prend le pouvoir avant d’être lui-même « putsché » par Goukouni Ouedei qui à son tour est renversé par Issen Habré.