DÉFENSE ET STRATÉGIE

  • Australie : Le second porte-hélicoptères d’assaut australien, l’HMAS Adelaide, vient de quitter le port de Sydney pour effectuer sa première série d’essais à la mer. Durant trois semaines, l’équipage devra notamment s’exercer à la conduite de missions humanitaires et à l’évacuation de ressortissants. Ces entraînements permettront aussi de tester les systèmes de navigation ainsi que le bon déroulement des décollages et appontages des hélicoptères (Naval Today).
  • Philippines/Vietnam : Les deux États souhaiteraient mettre en place des patrouilles et des exercices conjoints en mer de Chine méridionale. L’objectif serait de faire face aux ambitions chinoises dans la zone et particulièrement à la militarisation des îles Spratleys. Cette décision représenterait l’une des étapes les plus importantes de l’accord de défense qui lie les deux pays depuis six ans (Maritime Executive). 
  • Russie/Etats-Unis : Alors que les Etats-Unis ont déployé plusieurs destroyers lance-missiles à proximité des côtes russes, Moscou a manifesté son mécontentement en envoyant des avions de combat au-dessus de l’USS Donald Cook. Des Shukhoi SU-24 auraient ainsi survolés une vingtaine de fois le bâtiment américain qui se trouvait non loin de l’enclave de Kaliningrad. Un deuxième incident, le lendemain, a impliqué des hélicoptères russes KA-27 Helix (Le Marin).
  • Japon/Vietnam : Des bâtiments japonais ont, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, fait escale au Vietnam. Les destroyers JS Ariake et JS Setogiri ont ainsi accosté dans le port international de Cam Ranh, situé à proximité des îles Paracels et Spratleys, revendiquées par la Chine (Naval Today).

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  • Le Littoral Combat Ship USS Forth Worth va prochainement rentrer à son port-base de San Diego. Son système de propulsion doit en effet être réparé après avoir récemment subi quelques avaries lors de manœuvres dans le port de Singapour. La réfection du bâtiment devrait durer plusieurs mois (USNI). 
  • L’US Navy vient d’attribuer à BAE Systems un contrat pour l’acquisition du système télécommandé de neutralisation des mines Archerfish. Véhicules sous-marins équipés d’une ogive explosive pour détruire les mines marines, leur livraison débutera à partir de septembre 2017. Le contrat inclut également la fourniture des fibres optiques permettant la transmission de données entre ces systèmes et leur plate-forme de lancement (Naval Today).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

  • Deux marins du porte-conteneurs Turquoise, affrété par le groupe français CMA CGM, ont récemment été kidnappés au large du Nigeria. Le bâtiment, battant pavillon libérien, était en route vers Lagos lorsque onze pirates armés sont montés à bord. La marine nigériane a entamé une enquête afin de retrouver les deux membres d’équipage disparus (Marine Link).  
  • Deux ferries canadiens devraient prochainement être remotorisés dans les chantiers polonais Remontowa. Le Spirit of Vancouver Island et le Spirit of British Columbia, aujourd’hui à mi-vie, subiront un arrêt technique, respectivement à l’hiver 2017 et à l’hiver 2018. Les bâtiments bénéficieront ainsi d’une nouvelle propulsion duale gaz naturel liquéfié/fuel (Mer & Marine). 
  • Le parlement européen vient d’adopter une résolution sur l’innovation et la diversification dans le domaine de la pêche côtière. Les députés souhaitent notamment que les quotas attribués à la pêche artisanale soient progressivement augmentés et appellent à contrôler davantage ainsi qu’à limiter la capture récréative (Le Marin). 
  • La livraison des trois premiers navires au monde à être propulsés au méthanol devrait avoir lieu dans les prochains jours. L’intérêt d’utiliser ce combustible serait de réduire les émissions de soufre, d’azote et de particules des navires. Ces bâtiments, construits par Hyundai Mipo Dockyard et Minaminippon, font partie d’une série de sept navires destinés à Westfal-Larsen, Marinvest et Waterfront Shipping ou encore Mitsui OSK Lines (MOL) (Mer & Marine).