Les ventes d’armes à des particuliers en Suisse explosent. Parallèlement, les polices cantonales sont de plus en plus nombreuses à vouloir armer leurs auxiliaires de sécurité alors que les CFF proposent d’équiper leur police du rail d’armes automatiques.

Professeur à l’Institut d’études politiques, historiques et internationales de l’Université de Lausanne, Bernard Wicht est spécialiste des questions stratégiques.