Huit anciens membres des forces militaires et policières musulmanes de Bosnie ont été inculpés lundi de crimes de guerre commis contre des civils serbes, détenus et torturés pendant le conflit intercommunautaire (1992-95), a indiqué une source judiciaire.

Les huit prévenus sont inculpés d’avoir participé à la détention dans la région de Kladanj (centre-est) de civils serbes qui ont été victimes de « traitements inhumains« . Ces détenus avaient été « battus, torturés et privés de soins médicaux« , dit le parquet dans un communiqué. Ces crimes ont été commis entre mai 1992 et juillet 1993, selon la même source.

D’anciens hauts responsables inculpés de crimes de guerre commis dans les années 1990 dans l’ex-Yougoslavie sont jugés par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), qui doit fermer ses portes fin 2014. Les tribunaux locaux sont chargés de juger les affaires moins importantes.

Le tribunal bosnien pour crimes de guerre a condamné en 2012 trente personnes. La plus grave peine a été prononcée en janvier contre un Serbe de Bosnie, Radomir Vukovic, condamné à 31 ans d’emprisonnement pour sa participation au massacre des musulmans de Srebrenica (est), en juillet 1995.

Source du texte : RTBF