jeudi, 27 décembre 2012

"Ilya Mouromets", 1er bombardier lourd au monde a être produit en grande série

Ilya Mouromets.jpg

Le Ilia Mourometz A (en russe : Илья Муромец) est un avion militaire russe de la Première Guerre mondiale conçu par Igor Sikorsky. Il doit son nom au personnage de légende Ilya Mourometz. Il fut le premier bombardier à être produit en grande série. C'était un biplan quadrimoteur qui pouvait porter sa charge loin à l'intérieur des lignes ennemies.

Il avait été développé dans l'usine Russo-Baltique de wagons de chemin-de-fer (RBVZ) de Saint-Pétersbourg. Il reprenait les grandes lignes de son prédécesseur appelé Rouski Vitias qui a joué un grand rôle dans le développement de l'industrie aéronautique russe et en particulier la construction des avions à plusieurs moteurs.

Il avait été conçu à l'origine pour transporter confortablement des passagers. Il possédait un salon, des fauteuils, une chambre et des toilettes. La cabine était chauffée et possédait un éclairage électrique. Les premiers essais commencèrent le 10 décembre 1913 et le premier vol eut lieu le 25 février 1914 avec 16 passagers. Du 21 au 23 juin 1914, l'appareil rallia Saint-Pétersbourg à Kiev en 14 h 38 min en effectuant une seule escale.

Au début de la Première Guerre mondiale, Sikorsky le transforma en bombardier. Il pouvait emporter 800 kg de bombes et possédait des mitrailleuses pour son auto-défense. Les moteurs étaient protégés par un blindage d'acier de 5 mm.

En août 1914, les avions en service ont été réquisitionnés par l'armée de l'air russe. Le 10 décembre 1914, une escadrille de dix bombardiers fut alignée qui fut portée à 20 appareils en 1916. Le 12 septembre 1916 le premier Ilia Mourometz fut abattu en combat contre quatre Albatros. Trois autres appareils purent rejoindre leur base quoique endommagés.

Les russes vendirent les droits de licence à l'Angleterre et à la France. Les Allemands tentèrent de reconstituer l'appareil à partir des restes de l'avion abattu. Ce fut l'un des points de départ des avions Gotha G appelés aussi Riesenbomber (bombardiers géants).

Vers la fin de l'année 1916, l'appareil était devenu trop lourd pour l'armement supplémentaire qu'il devait emporter. Sikorski axa ses recherches sur un nouveau type d'avion appelé Sikorsky Alexandre Nevski.

Au total, 73 exemplaires du bombardier Ilia-Mourometz ont été produits entre 1913 et 1918. Les bombardements avaient une précision de l'ordre de 90%. Les Ilia Mourometz effectuèrent plus de 400 missions et larguèrent environ 65 tonnes de bombes.

Le dernier Ilia Mourometz volait encore en 1922 dans l'école de pilotage de l'armée de l'air de Serpoukhov (Серпухов) située à un centaine de kilomètres au sud de Moscou.

(Wikipédia : cliquer ICI pour agrandir l'image).

Écrit par SG dans > Air et Espace, > Russie, > Technologie | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer | |