Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Afghanistan : Le SGTIA "Jonquille" a quitté Nijrab

Le 02 novembre, le sous groupement tactique interarmes (S-GTIA) Jonquille du Battle Group Acier a quitté la base opérationnelle avancée de Nijrab après 6 mois de présence en Kapisa.

Le S-GTIA Jonquille était armé par un noyau dur composé de la 3e compagnie de combat du 16e Bataillon de chasseurs et renforcé d’éléments génie, artillerie et d’un soutien médical. Le mandat du S-GTIA a été ponctué par 60 opérations en 6 mois dans les vallées de la province de Kapisa: Mahmud-e-Raqi, Showki, Nijrab, Ghayn, Pasharan ou encore Joybar et Tagab.

Le S-GTIA aura également été marqué par la mort au combat de quatre soldats le 9 juin dernier lors d’une opération en appui de l’armée afghane.

Le désengagement logistique était planifié de longue date. Le convoi principal ayant été celui conduit par le bataillon Koufra lors de l’opération Phoenix Circle 5 (38 camions). Environ 200 militaires français ont participé à cette opération, renforcés par 50 militaires afghans du kandak 33.

Avec le départ du S-GTIA Jonquille de Nijrab, ce sont près de 180 chasseurs supplémentaires qui ont quitté le théâtre. Désormais, il reste 2 200 militaires français en Afghanistan.

Source (texte et photo) : EMA

SGTIA Jonquille.jpg

Lien permanent Catégories : > Afghanistan, > Armées, > Opérations extérieures (Opex) 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel