Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre : Dix semaines à Kaboul, du médecin militaire et psychiatre Patrick CLERVOY

"Enorme paradoxe de la guerre qui demande à des hommes de donner ce qu'ils ont de meilleur dans des conditions qui sont les pires, sans jamais être certains que leur sacrifice sera reconnu par ceux-là mêmes à qui ils sont prêts à l'offrir". Patrick CLERVOY

L'ouvrage du médecin-chef Patrick CLERVOY aurait très bien pu s'intituler HOMINIBUS SEMPER PRODESSE tellement il remet l'humain au centre de la guerre.

Clervoy.jpgLe lire a revêtu à mes yeux une dimension particulière. En effet, pendant qu'il vivait ces dix semaines de mission à Kaboul, je me trouvais à l'époque à plusieurs milliers de kilomètres de là, à proximité de Paris, travaillant au sein de la mutuelle militaire Unéo qui est intégrée dans la chaîne de solidarité en liaison avec la CABAT (Cellule d'aide aux blessés de l'armée de Terre). Nous recevions des messages dès qu'un événement grave surgissait.

Les messages nous apprenaient si des soldats avaient été blessés ou bien tués en mission. Nous faisions ainsi partie des premières personnes informées. La teneure des messages étaient toujours la suivante : la date et le lieu de l'accident, l'unité concernée, les personnels impliqués (comprenant le nom des victimes, leur âge), sa situation familiale, les circonstances de l'accident, les types de blessures, l'hôpital français dans lequel le blessé est rapatrié. J'étais dans mon bureau quand tomba comme un couperet émotionnel le message de l'attentat suicide en juillet 2011. Cet événement avait déclenché la mise en place de l'opération NUNTIUS BELLI qui démarra lentement durant l'été pour s'amplifier aux fêtes de Noël avec l'envoi de quelques 4000 messages de soutien aux soldats français déployés en Afghanistan. 

Le livre de Patrick CLERVOY est essentiel pour "prendre le pouls" d'une réalité dont on parle peu dans les médias. Cet ouvrage remet l'homme au centre de la guerre. L'homme ; c'est le soldat ou le civil, l'adulte ou bien l'enfant, la victime ou bien le soignant...le survivant ou bien le défunt. 

L'auteur a le don de nous projeter, toujours avec pudeur, dans l'atmosphère tendue de l'hôpital militaire de KaIA dirigé par des Français. Nous plongeons dans la médecine de l'avant intervenant sur des blessures par balle, des brûlures, des polycriblages, des effets de souffle ("blast") sur un théâtre d'opération "au bord du monde""la cohésion est une force qui n'est pas dépendante d'un seul, mais qui s'exprime de l'ensemble". 

Le danger est omniprésent, dissimulé. "La menace n'est pas la même pour chacun mais elle est partagée par tous. Vivre ici, c'est vivre avec la peur : sa peur et la peur des autres. La peur des autres est plus difficiles à supporter". L'auteur met en lumière la tension psychologique qui est comme une toile d'araignée dans laquelle tous les militaires sont "reliés", où chaque fil représente un destin particulier tissé et tenu par des Parques mystérieuses dans cette contrée où des soldats meurent pour revendiquer une vie éloignée du confort civil, pour revendiquer une vie d'insécurité, d'inquiétude, de tourmente et de bagarre... Une vie qui laisse des traces visibles et invisibles mais dont chaque cicatrice les honorent et imposent le respect...car ils ont franchi le Styx.

Merci donc à Patrick CLERVOY pour ses chroniques qu'il faut absolument lire...et surtout relire.

Stéphane Gaudin

L'auteur : Professeur de médecine, titulaire de la chaire de psychiatrie à l’École du Val de Grâce, spécialiste des traumatismes psychiques, Patrick Clervoy a notamment publié Le syndrome de Lazare aux éditions Albin Michel, et participe régulièrement à la revue Inflexions (revue de sciences humaines et sociales décryptant les problématiques actuelles centrées sur l’action militaire).
Membre du groupe de travail OTAN (HFM) sur le stress et le soutien psychologique dans les opérations militaires modernes, il continue son engagement dans le cadre de missions militaires en Afrique et en Asie.

Editions Steinkis, 296 pages, 19,90 euros, 

Télécharger ICI un extrait du livre

Lien permanent Catégories : > Afghanistan, > Armées, > Livres-Revues-Magazines 1 commentaire

Commentaires

  • KaIA, un hôpital militaire en Afghanistan désormais très populaire car le fruit d'une coopération scientifique internationale (forces allées). Forcément, intéressant de lire aussi ce journal de bord et cette l'analyse de ce médecin militaire quant à l'impact de ce confit sur une population civile sacrifiée.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel