Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Légion étrangère : Mort au combat du capitaine Benoît DUPIN (2e REG) en Afghanistan

Cne Benoit DUPIN 2e REG.jpg2e REG.jpgLe capitaine Bénoît DUPIN (34 ans, originaire de Touraine, marié et père d'une petite fille de 4 ans) du 2e régiment étranger du génie a été tué aujourd'hui en Afghanistan lors d'un accrochage avec des insurgés, portant à 51 le nombre de soldats français morts dans le pays depuis fin 2001.


 

Sur le site de la Légion :

Vendredi 17 décembre 2010 en fin de matinée, un détachement composé de soldats français, américains, roumains et afghans qui était engagé dans une opération de reconnaissance à l’entrée de la vallée d’Alasay a été pris à partie par des insurgés. Au cours de l’accrochage, un de nos camarades a été touché par des tirs insurgés et est décédé.

Les militaires français étaient engagés avec des militaires de l’ISAF et des ANSF dans une opération de reconnaissance afin de construire un poste pour un élément de sécurité afghan. Au total, une cinquantaine d’hommes participait à cette mission dont trois Français.

Pendant l’accrochage, le dispositif à proximité a riposté par des tirs de mortiers et un appui aérien a été déclenché sur les positions des insurgés. L’opération s’est poursuivie avec l’intervention de la force de réaction rapide du GTIA Kapisa. Les insurgés, pris à partie et ayant subi des pertes se sont repliés.

Le militaire décédé est le commandant de la compagnie de génie du GTIA Kapisa, il appartenait au 2ème régiment étranger de génie de Saint-Christol.

Requiescat In Pace

Lien permanent Catégories : > Afghanistan, > Armées, > France, > Guérilla, GUERRES (Typologies) 1 commentaire

Commentaires

  • Honneur à cette officier, capitaine parti à la tête de Légionnaires Etrangers, d'avoir tenu la fonction de Sentinelle de la République aux confins du Monde, d’avoir accompli la mission jusqu'au sacrifice suprême, fidèle à son engagement personnel, fidèle à la parole donnée. Fidélité à la mémoire des 51 Héros déjà tombés auprès des 30 000 de leurs camarades qui se sont succédés sur le territoire Afghan depuis 2003. Et pensées amicales pour ces femmes et hommes de conviction et d’engagement, ces citoyens courageux qui, humbles face à leur devoir, continueront de se préparer à rejoindre ce pays et porter le flambeau de nos valeurs Républicaines, au besoin par le sang versé. Car dans un monde Mondialisé et virtualisé, la frontière des valeurs de la République et de la France passe aussi par cet Afghanistan depuis trop longtemps soumis à l’arbitraire. Les forces armées de la République sont engagées et participent au milieu des forces vives de ce vieux pays Afghan fait d’honneur et de fierté, accompagnant un effort titanesque de reconstruction et de restructuration d’une société trop longtemps blessée. C’est une mission difficile, cet engagement est construit dans le temps des Hommes et des générations afin d’accompagner une espérance et bâtir une œuvre, alors que l’on s’évertue dans le temps médiatique à le présenter selon les seuls « déboires » par le prisme d’une culture anémiée se croyant injustement aseptisée du fléau humain de la guerre par près de 65 années de « paix » sur le théâtre ouest-européen. Demain encore la défense de nos valeurs Républicaine se fera aux avant-postes, en d’autres lieux qui subissent la haine, l’injustice, le joug et la tyrannie afin d’empêcher ces modernes fleurs du mal de prospérer, et proliférer jusqu’à nos contrées. Salut au camarade tombé au champ d'honneur, dont la dépouille mortelle rejoindra la mère Patrie dans les plis du drapeau des Anciens, celui de la Nation, celui du Peuple de France. Inclination devant la famille qui a perdu un époux, un père, un frère, un fils, un amis.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel