lundi, 18 octobre 2010

Des combattants irakiens, affiliés à l'armée américaine, auraient fait allégeance ces derniers mois au réseau Al-Qaïda

Des combattants irakiens appartenant aux milices du "Réveil", affiliées à l'armée américaine, auraient fait allégeance ces derniers mois au réseau Al-Qaïda, peut-être par centaines, a rapporté dimanche le New York Times.

Irakien.jpg

Citant des responsables anonymes au sein du gouvernement irakien, d'anciens et actuels membres des milices du "Réveil" et des insurgés, le quotidien affirme que même s'il n'existe pas de chiffre précis, des centaines de ces combattants, parmi lesquels beaucoup ont acquis une grande connaissance du fonctionnement de l'armée américaine, semblent avoir rejoint les rangs d'Al-Qaïda.

En outre, des responsables estiment qu'il est possible que des milliers de combattants du "Réveil" qui reçoivent toujours de l'argent des autorités irakiennes aident secrètement l'insurrection, ajoute le journal.

Ces défections sont dues en partie à une frustration envers le gouvernement mené par les chiites, que les milices du "Réveil" jugent hostile à leur mouvement, ainsi qu'aux pressions exercées par Al-Qaïda, a noté le quotidien.

Elles ont accéléré depuis les élections législatives de mars, les sunnites n'étant pas certains de maintenir leur influence politique dans le pays, alors que la formation du nouveau gouvernement patine toujours.

Ces défections menacent l'équilibre social et politique de l'Irak, alors que l'armée américaine se prépare à quitter complètement le pays à la fin de 2011, souligne le New York Times.

Écrit par SG dans > États-Unis, > Irak, > Milices | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.