mercredi, 04 octobre 2006

L'ARMEE DES "MAURES VIVANTS" SE DECHAINE

 
Entre 200 et 250 personnes munies de manches de pioche, de boucliers artisanaux et de pierres ont agressé six fonctionnaires de police", a déclaré l'un des responsables du syndicat, Patrick Trotignon.

Sept policiers ont été légèrement blessés lors d'incidents avec des riverains, dimanche soir, dans le quartier sensible des Mureaux (Yvelines), apprend-on auprès du syndicat Synergie officiers.

Une voiture de police a été dévalisée et brûlée, a-t-on ajouté de même source.

Selon la version des policiers, les incidents ont débuté peu après 19h00 lorsqu'un automobiliste a refusé de se soumettre à un contrôle pour "foncer délibérément" sur l'une des deux voitures de police qui lui barraient la route.

"Commotionnés, les trois occupants du premier véhicule se sont réfugiés dans la seconde voiture de police car des riverains commençaient à les caillasser", a dit Patrick Trotignon.

Des dizaines de personnes se sont alors regroupées autour de la seconde voiture en criant "vous ne sortirez pas vivants du véhicule", a-t-il ajouté.

L'un des policiers aurait alors tiré une fois en l'air pour tenir la foule en respect tandis qu'une pierre lancée par un manifestant heurtait la bombe lacrymogène que l'un de ses collègues s'apprêtait à lancer.

"Cette bombe a explosé avant d'être lancée, neutralisant plusieurs de nos collègues", a rapporté le syndicaliste, soulignant que les policiers agressés s'étaient finalement réfugiés dans une école du quartier.

La foule a ensuite dévalisé la première voiture de police abandonnée sur place, une 306 Peugeot, "s'emparant de flash-balls, armes tirant des balles en caoutchouc, et de munitions", avant de la brûler, a-t-il dit.

"Cette fois, on a franchi un cran supplémentaire dans les violences", a déploré Patrick Trotignon.

L'agression de deux CRS le 19 septembre dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonne) avait déjà suscité une vive émotion dans les rangs des forces de l'ordre.

Cinq personnes suspectées d'y avoir participé ont été mises en examen à l'issue d'une opération de police qualifiée de "show médiatico-policier" par l'opposition de gauche.

 

--------------------------

NOS AMIS LES MAURES VIVANTS

 medium_Maures_vivants.jpg

medium_Insurrection.jpg
medium_Larsen.3.jpg


Écrit par SG dans > Flux migratoires, > France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : racailles | | |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.