Alstom_scandale_d_EtatLe livre de Jean-Michel Quatrepoint :  » Alstom, scandale d’Etat », judicieusement sous titré « dernière liquidation de l’industrie française » vient de paraître aux éditions Fayard. C’est un ouvrage édifiant pour ceux qui n’ont pas suivi tous les épisodes de ce qu’il est convenu d’appeler désormais  « l’affaire Alstom ». En effet, l’auteur réalise ici une bonne recension en revenant sur tous les points clés de ce scandale.  

Jean-Michel Quatrepoint revient notamment sur la manière dont les Américains ont réussi à s’emparer, à moindre frais, de la branche Energie d’Alstom à travers le FCPA, (Foreign Corrupt Practice Act). Cette loi est une arme nucléaire qui permet aux US de jouer aux chevaliers blancs de la lutte anti-corruption sur l’ensemble de la planète dès lors qu’un contrat est libellé en dollars. En cédant sa branche Energie, Alstom n’a pas seulement vendu le nucléaire. Le groupe français a également sacrifié d’autres activités dans le domaine stratégique, comme sa filiale Satellite Tracking System. Spécialisée dans les systèmes de repérage par satellite depuis près de 40 ans, cette entreprise fournit notamment le Centre Militaire d’Observation par Satellites installé sur la base de Creil qui opère au profit de la Direction du Renseignement Militaire. Selon Jean-Michel Quatrepoint, le PDG d’Alstom, Patrick Kron, ignorait l’existence même de cette  filiale pourtant si précieuse et opérationnelle !

———–

QuatrepointJean Michel Quatrepoint est journaliste. Après onze ans passés au Monde, il a dirigé les rédactions de l’Agefi, de la Tribune et du Nouvel Economiste. Il a été pendant quinze ans le patron de La Lettre A. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont La Crise globale (Mille et une nuits, 2008) et Le Choc des empires(Gallimard, 2014).

IVERIS

Editions Fayard, 216 pages, 17 €