Verdun livreDans la floraison actuelle des ouvrages sur la Première Guerre mondiale et la bataille de Verdun, un volume tout-à-fait original et pour tout dire indispensable.

Méthodiquement, tout au long du livre, Claude Franc s’attache à littéralement « décortiquer » les plans (d’attaque pour les Allemands, de défense pour les Français) des belligérants autour de Verdun, et les modalités de leur mise en oeuvre. Point par point, il examine l’organisation du commandement, les frictions entre les différents niveaux hiérarchiques, les conceptions des uns et les décisions des autres. Chronologiquement, il nous présente en 11 chapitres, de la situation à l’hiver 1915-1916 au bilan stratégique et tactique de la bataille après le succès des contre-offensives Nivelle de décembre, toutes les facettes des combats, vues des états-majors. Pour répondre immédiatement à une critique attendue : la guerre des poilus à Verdun, dans toute son horreur, est bien connue et parfaitement documentée ; mais qui peut aujourd’hui expliquer comment se développe l’opposition entre von Falkenhayn à l’OHL et von Knobelsdorf à la 5e Armée ? Qui connaît le détail et les ressorts des tensions entre Joffre et Pétain ? Qui sait encore comment fonctionnait l’état-major de la 2e Armée ? Autant de questions, parmi bien d’autres, abordées au fil des pages. Le lecteur sera peut-être surpris d’apprendre comment fut conduite la bataille d’artillerie, ou pourquoi l’attaque allemande sur la rive gauche en mars échoue. Ou pourquoi les responsabilités du commandement local français dans la mauvaise préparation des l’organisation défensive du terrain avant février 1916 sont majeures. Quels furent les rôles respectifs de Pétain, de Castelnau et Nivelle ? Tout est dit, à partir de sources connues (beaucoup de références aux documents annexes des AFGG), mais rarement utilisées car le travail d’état-major exige de vraies compétences particulières. On ne peut pas oublier ici que l’auteur, pendant plusieurs années, à préparé (souvent avec succès) des générations d’officiers au concours de l’école de Guerre : il sait de quoi il parle.

Au bilan, un livre qui tranche dans la production historiographique générale actuelle et qui mérite absolument de figurer dans toute bibliothèque sur la Grande Guerre.

Economica, Paris, 2016, 206 pages, 27,- euros.

Claude FRANC, officier supérieur en retraite, saint-cyrien de la Promotion maréchal de Turenne, breveté de la 102e promotion de l’École Supérieure de Guerre, s’est spécialisé dans les aspects stratégiques et tactiques des conflits du XXe siècle, sujet sur lequel il a déjà publié plusieurs ouvrages.

Source : Guerres & Conflits