portrait-legionnairePatrick de GMELINE débute ce nouvel ouvrage avec une citation emblématique d’Ernst von Salomon tirée de son ouvrage incontournable Les Réprouvés. En effet, les légionnaires, comme les Freikorps allemands au sortir de la Grande Guerre, sont des hommes qui obéissent « à un appel intérieur, à l’appel secret du sang et de l’esprit…et qui trouvent dans la guerre…une patrie ».

A une époque où les citoyens français oublient que des soldats servent la violence légitime de l’Etat et qu’ils sont avant tout formés à faire la guerre, le livre de Patrick de Gmeline illustre à merveille cette voie de l’âme qui est la voie du guerrier depuis des temps immémoriaux et que la modernité n’a (heureusement) pas réussi à éradiquer.

140 nationalités s’amalgament pour créer cette exception sociétale qu’est la Légion, obéissant à un code d’Honneur où le « vivre ensemble » n’est pas une formule marketing pour communication politique mais une réalité vécue au quotidien jusqu’au péril de leur vie si nécessaire. On y trouve bien sûr un « refuge », la « gamelle », la solde mais on y trouve aussi et surtout l’aventure, l’effort et le sacrifice…au service de la France. Des volontaires de légende, tels sont les képis blancs…depuis 1831.

La Légion a récemment ouvert une page officielle sur Facebook que vous pouvez retrouver ICI.

Theatrum Belli vous propose de lire ci-dessous l’introduction ainsi que le prologue de cet ouvrage.

Editions Perrin, octobre 2016, 648 pages, 26 €.

L’auteur : Patrick de Gmeline, avocat de formation, a préféré, après plusieurs postes de responsabilité en entreprise, se tourner vers l’histoire. Ses principaux centres d’intérêt : l’héraldique, la généalogie, l’histoire militaire, celle de la Seconde Guerre mondiale en particulier et celle des entreprises. Avec une quarantaine de livres couronnés par une dizaine de prix littéraires, il est un des meilleurs historiens militaires français.