Trois militaires français en « service commandé » en Libye ont été tués, annonce le ministère français de la Défense, confirmant ainsi pour la première fois la présence de soldats français dans ce pays. « Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, déplore la perte de trois sous-officiers français décédés en service commandé en Libye », a annoncé dans un communiqué le ministère, sans préciser les circonstances et la date de leur mort.

Cette annonce de la mort de trois sous-officiers intervient alors que le porte-parole du gouvernement français avait confirmé ce matin sur France Info la présence de forces spéciales françaises en Libye pour lutter contre les djihadistes. Stéphane Le Foll n’avait pas voulu confirmer des informations publiées par la presse qui avaient auparavant fait état de deux membres des services spéciaux tués dimanche lorsque leur hélicoptère avait été abattu par une milice islamiste, près de Benghazi.